30 décembre 2007

Afficionado

La belle de Cadix
Avait des yeux de velours
Quand tous deux nous luttions
Pour elle brûlant d'amour
Elle restait subjuguée
par ma fougue éclatante
Quand fou je piétinais
La terre sèche et brûlante
La belle de Cadix
tremblait d'un regard doux
excitée elle savait
Que j'était prêt à tout
Je soufflais plein d'ardeur
Songeant en combattant
Qu'un oeil noir me regarde
Et que l'amour m'attend!

Pourquoi
Pourquoi
Quand tu restes embroché
Pourquoi
Pourquoi
Tu veux plus faire olé?
Pourquoi
Pourquoi
Tu restes planté comme ça?
Pourquoi
Pourquoi
quand t'es mort tu ris pas?

Souviens-toi, nous riions
D'un entrain bienveillant
Devant milliers millions
Aux gradins agglutinés
En passes et en esquives
Nous nous jouions de la mort
La narguant sous les fleurs
Ou les sifflets du public
Mais maintenant malheur
Il oscille inconscient
Empalé sur mes cornes
son sang va s'écoulant
Tandis qu'elle hurle sa haine
Rageuse et effondrée
criant de part l'arène:
"Tu es un meurtrier!"

Pourquoi
Pourquoi
Quand tu restes embroché
Pourquoi
pourquoi
Tu veux plus faire olé?
Pourquoi
Pourquoi
Tu restes planté comme ça?
Pourquoi,
Pourquoi,
Quand t'es mort tu ris pas?

Pourquoi
Pourquoi
Elle pleure en m'insultant
Moi qui depuis toujours
L'aimais en y croyant
Pourquoi
Pourquoi
Son air large et hautain
Après un coup précis
s'est soudainement éteint?

Pourquoi - Ludwig von 88

Mangeons du Clown

Salut à toi ô mon frère
Salut à toi peuple Khmer
Salut à toi l'Algérien
Salut à toi le Tunisien
Salut à toi Bangladesh
Salut à toi peuple Grec
Salut à toi petit Indien
Salut à toi punk Iranien
Salut à toi rebelle Afghan
Salut à toi le dissident
Salut à toi le Chilien
Salut à toi le p'tit Malien
Salut à toi le Mohican
Salut à toi peuple Gitan
Salut à toi l'Ethiopien
Salut à toi le Tchadien
Salut à vous les Partisans
Salut à toi "cholie all'mante"
Salut à toi le Vietnamien
Salut à toi le Cambodgien
Salut à toi le Japonais
Salut à toi le Thaïlandais
Salut à toi le Laotien
Salut à toi le Coréen
Salut à toi le Polonais
Salut à toi l'Irlandais
Salut à toi l'Européen
Salut à toi le Mongolien
Salut à toi le Hollandais
Salut à toi le Portugais
Salut à toi le Mexicain
Salut à toi le Marocain
Salut à toi le Libanais
Salut à toi le Pakistanais
Salut à toi le Philippin
Salut à toi le Jamaïcan
Salut à toi le Guyanais
Salut à toi le Togolais
Salut à toi le Guinéen
Salut à toi le Guadeloupéen
Salut à toi le Congolais
Salut à toi le Sénégalais
Salut à toi l'Afro-cubain
Salut à toi l'Porto-ricain
Salut à toi la Haute Volta
Salut à toi le Nigéria
Salut à toi le Gaboni
Salut à toi le vieux Ch'timi
Salut à toi Che Guevara
Salut aux comités d'soldats
Salut à tous les hommes libres
Salut à tous les apatrides
Salut à toi la Bertaga
Salut aussi à la Banda
Salut à toi punk anarchiste
Salut à toi skin communiste
Salut à toi le Libéria
Salut à toi le Sri Lanka
Salut à toi le sandiniste
Salut à toi l'unijambiste
Salut l'mouvement des Jeunes Arabes
Salut à toi Guatemala
Salut l'P4 du contingent
Salut à toi le Shotokan
Salut à toi peuple Kanak
Salut à toi l'Tchécoslovaque
Salut à tous les p'tits dragons
Salut à toi qui est keupon
Salut à toi jeune Malgache
Salut à toi le peuple basque
Salut à toi qu'est au violon
Salut à toi et mort aux cons!
Salut à toi le Yougoslave
Salut à toi le voyou slave
Salut à toi le Salvador
Salut à toi le Molodoï
Salut à toi le Chinois
Salut à toi le Zaïrois
Salut à toi l'Espagnol
Salut à toi le Ravachol
Salut à toi le Hongrois
Salut à toi l'Iroquois
Salut aussi à tous les gosses
Des îles Maudites jusqu'à l'Ecosse
Salut à vous tous les zazous
Salut à la jeune garde rouge
Salut à toi le peuple Corse
Salut aux filles du Crazy Horse
Salut à toi la vache qui rit
Salut à Laurel et Hardy
Salut à toi peuple nomade
Salut à tous les "camawades"
Salut à toutes les mères qui gueulent
Salut aussi à Yul Brunner
Salut à toi l'handicapé
Salut Jeunesse du monde entier!

Salut à toi le dromadaire
Salut à toi Tonton Albert
Salut à toi qu'est à la masse
Salut aussi à Fantomas
Salut à toi Roger des près
Salut à toi l'endimanché
Salut à tous les paysans
Salut aussi à Rantanplan

Salut à toi - Bérurier Noir

Ca doit dater de 85, et si musicalement et à mon goût ça ne vieillit pas, on note que 'l'Histoire n'est pas morte'. Le rebelle afghan est devenu un taliban, la Haute Volta le Burkina Faso, le contingent n'est plus qu'un souvenir, la Tchécoslovaquie a splitté, la Yougoslavie explosée et le Zaïre s'appelle pour l'instant la République Démocratique du Congo.

20 décembre 2007

La Vierge Rouge

Dualité





I push my fingers into my eyes
It's the only thing that slowly stops the ache
But it's made of all the things I have to take
Jesus, it never ends, it works its way inside
If the pain goes on
Rrrhaaaaaaaah!

I have screamed until my veins collapsed
I've waited as my time's elapsed
Now, all I do is live with so much fate
I've wished for this, I've bitched at that
I've left behind this little fact:
You cannot kill what you did not create
I've gotta say what I've gotta say
And then I swear I'll go away
But I can't promise you'll enjoy the noise
I guess I'll save the best for last
My future seems like one big past
You're left with me 'cause you left me no choice

I push my fingers into my eyes
It's the only thing that slowly stops the ache
If the pain goes on
I'm not gonna make it!

Put me back together
Or separate the skin from bone
Leave me all the pieces, then you can leave me alone
Tell me the reality is better than the dream
But I found out the hard way
Nothing is what it seems

I push my fingers into my eyes
It's the only thing that slowly stops the ache
But it's made of all the things I have to take
Jesus, it never ends, it works its way inside
If the pain goes on
I'm not gonna make it!

All I've got... all I've got is insane
All I've got... all I've got is insane
All I've got... all I've got is insane
All I've got... all I've got is insane!

I push my fingers into my...eyes!
It's the only thing that slowly stops the ache
But it's made of all the things I have to take
Jesus, it never ends, it works its way inside
If the pain goes on,
I'm not gonna make it!

Duality - Slipknot

Some days
I get crazed
I don't know why it's so irrelevant
I'll take deep breaths
And keep control, go on!

I've tried brave
And you've tried to save
I'm proud to keep it bottled up
I think I past my prime and lost my mind and I'm torn

No telling what tomorrow holds

Who let, who let this feeling die, when all I did was try?
Who let, you let this feeling die
I can't get you out of my head, my head
You're the flame that burns me so I know that I'm still alive

Some say
It's all fate
but I say we control our lives
And if my destiny should outbest me then that's fine
I make believe thrill and apathy co-exist in me fairly equally
The truth is doubts are all I've got to call mine

No telling what tomorrow holds
No telling what voice takes control

Who let, who let this feeling die, when all I did was try?
Who let, you let this feeling die,
I can't get you out of my head, my head
You're the flame that burns me so I know that I'm still alive

Is there anybody out there (anybody out there)
Is anybody calling (anybody calling)
What if what I say is really wrong?
Is there anybody out there (anybody out there)
Is anybody calling (anybody calling)
What if what you say is really wrong?
I'm not in control, I think I'm out of control

Who let, who let this feeling die, when all I did was try?
Who let, you let this feeling die,
I can't get you out of my head, my head
You're the flame that burns me so I know that I'm still alive

Duality - Bayside

18 décembre 2007

Quelque part

Can you explain to me how
You're so evil
How
It’s too late for me now
There’s a hole in the Earth
I’m out

There’s a hole in the Earth (hole in the Earth)
I’m out

Can you explain to me now
If you're still able,
well it's time
I think you know the truth
There’s a hole in the Earth, I’m out

I hate all of my friends
They all lack taste sometimes
There’s a hole in the Earth
I’m out
There’s a hole in the Earth
Please take
A bow

This is the end
Somewhere
This is the end

Somewhere

There’s a hole in the Earth (hole in the Earth)
There’s a hole in the Earth (hole in the Earth)
I hate all of my friends
I’m out
There’s a hole in the Earth
I’m away
Somewhere

Deftones - Hole in the Earth

17 décembre 2007

A quoi reconnaît-on un bon Président de la République?

A la qualité de sa Politique Extérieure, son domaine réservé.

Et c'est donc pour ça que l'on peut dire que Nicolas Sarkozy est un très mauvais président.

Des exemples? Zou, en voici:

La France se fait humilier à domicile par Kadhafi, que l'on a accueilli suite à un deal que Mr Média a fait: on baisse notre culotte si vous libérez les otages bulgares avant le journal de 20h.
La France se fait humilier au Liban, où elle arrive la bouche en coeur en demandant l'aide de la Syrie pour l'élection du président Libanais. Résultat: on baisse encore notre culotte et on se fait mettre - avec la Syrie, ce pays commanditaire de l'attentat à Beyrouth en 1983 commis par le Hezbollah qui tua 58 soldats français, il ne faut pas arriver en position de faiblesse.
La France se fait rouler dans la farine au Tchad, où une embrouille médiatico-politique entraine 6 de nos ressortissants dans une geôle étrangère.

La prochaine: la réintégration de la France dans le commandement intégré de l'OTAN. C'est l'Armée Française qui repasse sous commandement américain. De Gaulle doit être à 10 000 RPM dans sa tombe.

Mantenant, c'est clair, on est une puissance moyenne. Et encore mieux: on est une puissance comique.

Ah, au passage: quand on est ministre des Affaires Etrangères, on ne fait pas la fine bouche, c'est la base. Et quand on est pas satisfait des actions d'un gouvernement, on s'en casse, ça évite de passer pour un bouffon - Spécial dédicace à M. Kouchner et Mme Yade.

2 décembre 2007

Rien n'est vrai

Push me out from the darkness
To a sky that's colored blue
Somewhere someone's finding happiness
While I'm still here so hung up on you

Nothing is real
And I want you to know
That I'm not alright
When you tear open my chest
I'll try not to flinch
I won't make promises
I won't make promises
You taught me that

I'm still losing what's left of
My self esteem
And I'm still watching the slow fading
Of all my
Daydreams

The hardest things to say are the words that mean the most
So I'll bite my tongue till it bleeds and I doubt you'll even know
The easiest things to fake are feelings to fool someone else
And I've been tricked for so long by you that I spent these last few months in my own hell

A failed apology
A day too late but now I see
That all you really wants to see me dangle neck first from a tree
But what would you need me for
You've got friends galore
And all you've ever been to me
Is a waste of time and nothing more

Nothing is real (Nothing is real)
and I want you to know (and I want you to know)
That I'm not alright (That I'm not alright)
When you tear (tear open my chest) open my chest
(I'll try not to flinch) I'll try not to flinch
(I won't make promises) I won't make promises
(I won't make promises) You taught me that

I hate myself
For loving you like this
And I hate myself for
Hating myself
Just enough to love you...
Just enough to love you

Bayside - Just Enough To Love You

28 novembre 2007

Autodestruction

Bouffe, alcool.... intoxications.

A donf'! Ca va passer, ça va passer....

Insomnies - "Rideau, barrez vous"....



La vie est belle, et c'est tant mieux.

23 novembre 2007

Still searching

I have climbed highest mountain
I have run through the fields
Only to be with you
Only to be with you

I have run
I have crawled
I have scaled these city walls
These city walls
Only to be with you

But I still haven't found what I'm looking for
But I still haven't found what I'm looking for

I have kissed honey lips
Felt the healing in her fingertips
It burned like fire
This burning desire

I have spoke with the tongue of angels
I have held the hand of a devil
It was warm in the night
I was cold as a stone

But I still haven't found what I'm looking for
But I still haven't found what I'm looking for

I believe in the kingdom come
Then all the colors will bleed into one
Bleed into one
Well yes I'm still running

You broke the bonds and you
Loosed the chains
Carried the cross
Of my shame
Of my shame
You know I believed it

But I still haven't found what I'm looking for
But I still haven't found what I'm looking for
But I still haven't found what I'm looking for
But I still haven't found what I'm looking for

19 novembre 2007

Etudiants, diants, diants

Les étudiants actuellement en grève se disent de gauche, voire d'extrême gauche. C'est à hurler de rire.

Leur demande, globalement, est de pouvoir étudier gratuitement ce qu'ils souhaitent.
Ils demandent de bénéficier pour leur intérêt personnel d'un service qui doit être financer par la Nation. Pour eux, c'est ça, être de Gauche. Trop drôle. Les plus radicaux vont même demander à bénéficier d'un revenu minimum, financé par l'impôt. Génération "je veux, je veux!", rien que des consommateurs qui achètent des tee shirts avec le Ché dessus et qui se croient révolutionnaire.

Les entend-on parler de l'intérêt de la Nation? Nada. Et pour cause. L'intérêt de la Nation à l'heure actuelle n'est pas d'avoir un département de sociologie ou de langues anciennes dans chaque fac de France. Nous, l'ensemble des citoyens, La Nation, devons affronter la Mondialisation, les bouleversements écologiques et tout ça en arrêtant de creuser notre Dette. Les défis sont immenses, les périls réels.

Peut-on alors permettre à n'importe qui de ponctionner les ressources de la collectivité pour pouvoir étudier ce qu'il a envie, et ce sans que cet investissement ne rapporte rien à la Nation (voir au contraire lui coûte, en investissant dans une personne qui ne sera pas adapté, ne saura pas être autonome et qui demandera encore l'assistance de la Nation)? Je dis, ça dépend des ressources. A l'heure actuelle elles sont insuffisantes et les besoins grandissants. On ne peut plus avoir de facs qui ne servent à faire que des profs et des chômeurs (oui, je caricature, mais pas loin). Si l'on veut faire des profs, que l'on crée des écoles pour, ça permettra au passage de leur enseigner la pédagogie. C'est un métier tellement particulier et important qu'il mérite une formation dédiée. De la Recherche fondamentale, de la Recherche appliquée, former des cadres et des experts dans des domaines où le savoir est utile à la collectivité, voici les buts que doivent se fixer les Universités. Gardons un département de chaque autre spécialité quelque part pour la conservation du savoir, et ya basta. Dans le contexte actuel, plus, ça serait du gaspillage. Parfois, les intérêts particuliers doivent s'effacer devant l'intérêt supérieur de la Nation.

11 novembre 2007

Je vois la lumière!

I never thought about the universe, it made me feel small
Never thought about the problems of this planet at all
Global warming, radio-active sites
Imperialistic wrongs and animal rights! No!

Why think of all the bad things when life is so good?
Why help with an 'am' when there's always a 'could'?
Let the whales worry about the poisons in the sea
Outside of California, it's foreign policy

I don't want changes, I have no reactions
Your dilemmas are my distractions

That's no way to go, Franco Un-American
No way to go, Franco Un-American
No way to go, Franco Un-American
No way to go, Franco, Franco Un-American

I never looked around, never second-guessed
Then I read some Howard Zinn now I'm always depressed
And now I can't sleep from years of apathy
All because I read a little Noam Chomsky

I'm eating vegetation, 'cause of Fast Food Nation
I'm wearing uncomfortable shoes 'cause of globalization
I'm watching Michael Moore expose the awful truth
I'm listening to Public Enemy and Reagan Youth

I see no world peace 'cause of zealous armed forces
I eat no breath-mints 'cause they're from de-hoofed horses
Now I can't believe; what an absolute failure
The president's laughing 'cause we voted for Nader

That's no way to go, Franco Un-American
No way to go, Franco Un-American
No way to go, Franco Un-American
Where can we go, Franco Un-American

I want to move north and be a Canadian
Or hang down low with the nice Australians
I don't want to be another "I-don't-care"-ican
What are we gonna do Franco, Franco Un-American


NoFX - Franco-Unamerican

2 novembre 2007

La drogue, c'est mal, m'voyez

Sit around and watch the tube,but nothing's on
Change the channels for an hour or two
Twiddle my thumbs just for a bit
I'm sick of all the same old shit
In a house with unlocked doors
And I'm fucking lazy

Bite my lip and close my eyes
Take me away to paradise
I'm so damn bored I'm going blind
And I smell like shit

Peel me off this velcro seat and get me moving
I sure as hell can't do it by myself
I'm feeling like a dog in heat
Barred indoors from the summer street
I locked the door to my own cell
And I lost the key

Bite my lip and close my eyes
Take me away to paradise
I'm so damn bored I'm going blind
And I smell like shit

I got no motivation
Where is my motivation?
No time for the motivation
Smoking my inspiration

Sit around and watch the phone, but no one's calling
Call me pathetic, call me what you will
My mother says to get a job
But she don't like the one she's got
When masturbation's lost its fun
You're fucking breaking

Bite my lip and close my eyes
Take me away to paradise
I'm so damn bored
I'm going blind
And loneliness has to suffice
Bite my lip and close my eyes
I was slipping away to paradise
Some say,"Quit or I'll go blind."
But it's just a myth

Greenday - Longview

16 octobre 2007

Ligne 11

J'suis l'poinçonneur des Lilas
Le gars qu'on croise et qu'on n' regarde pas
Y a pas d'soleil sous la terre
Drôle de croisière
Pour tuer l'ennui j'ai dans ma veste
Les extraits du Reader Digest

Et dans c'bouquin y a écrit
Que des gars s'la coulent douce à Miami
Pendant c'temps que je fais l'zouave
Au fond d'la cave
Paraît qu'y a pas d'sot métier
Moi j'fais des trous dans des billets

J'fais des trous, des p'tits trous, encor des p'tits trous
Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous
Des trous d'seconde classe
Des trous d'première classe
J'fais des trous, des p'tits trous, encor des p'tits trous
Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous
Des petits trous, des petits trous,
Des petits trous, des petits trous

J'suis l'poinçonneur des Lilas
Pour Invalides changer à Opéra
Je vis au coeur d'la planète
J'ai dans la tête
Un carnaval de confettis
J'en amène jusque dans mon lit

Et sous mon ciel de faïence
Je n'vois briller que les correspondances
Parfois je rêve je divague
Je vois des vagues
Et dans la brume au bout du quai
J'vois un bateau qui vient m'chercher

Pour m'sortir de ce trou où je fais des trous
Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous
Mais l'bateau se taille
Et j'vois qu'je déraille
Et je reste dans mon trou à faire des p'tits trous
Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous

Des petits trous, des petits trous,
Des petits trous, des petits trous

J'suis l'poinçonneur des Lilas
Arts-et-Métiers direct par Levallois
J'en ai marre j'en ai ma claque
De ce cloaque
Je voudrais jouer la fill'' de l'air
Laisser ma casquette au vestiaire

Un jour viendra j'en suis sûr
Où j'pourrais m'évader dans la nature
J'partirai sur la grand'route
Et coûte que coûte
Et si pour moi il n'est plus temps
Je partirai les pieds devant

J'fais des trous, des p'tits trous, encor des p'tits trous
Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous

Y a d'quoi d'venir dingue
De quoi prendre un flingue
S'faire un trou, un p'tit trou, un dernier p'tit trou
Un p'tit trou, un p'tit trou, un dernier p'tit trou
Et on m'mettra dans un grand trou
Où j'n'entendrai plus parler d'trou
Plus jamais d'trou
De petits trous de petits trous de petits trous

Serge Gainsbourg - Le poinçonneur des Lilas

7 octobre 2007

5 octobre 2007

Allez les Bleus!

Une chance sur 5 de s'en prendre une de compétition et de rentrer la queue entre les jambes, 3 sur cing de se faire battre, 1 sur 5 de gagner. Donc j'y crois. C'est possible, on peut les battre. Si notre mélée est forte, si notre touche est bonne, si notre défense est agressive, notre discipline impeccable, il y aura de l'espoir. S'ils prennent vite le large, ce sera quasi mission impossible.
On a les armes, des joueurs qui peuvent être les meilleurs du monde. Contre ceux qui sont les meilleurs du monde. Et puis on a un banc de folie, en esperant que l'entraineur s'en souvienne avant la 72ème minute...

Allez les petits! On est tous derrière à pousser! Si vous perdez pas la peine de sortir vivant de la pelouse. Demain, c'est Austerlitz ou Waterloo.

24 septembre 2007

Le grand n'importe quoi

D'après notre premier ministre (si si, on a un premier ministre), la France serait en faillite. Evidemment, ce n'est pas de la faute du parti majoritaire qui est au pouvoir depuis 6 ans, et pas au gouvernement actuel qui a décidé avec l'appui du Parlement de faire 15 000 000 000 d'€ de cadeaux fiscaux à ses potes...Non, rien à voir, puis ce qu'on vous le dit!

Ca fait toujours plaisir d'être pris pour des abrutis.

Deux explications pour cette sortie: 1, l'égo démesuré du gominé ne supporte pas l'hyperactivité du Petit Napoléon comme on le surnomme outre-Rhin et fait des coups médiatiques pour avoir l'impression d'exister. 2, un plan de rigueur est en route, et les petits vont payer pour les gros. Comme d'hab', mais après tout, une majorité a choisie, non? Donc si tout le monde l'a bien profond, 54% des français n'auront rien à dire.

Mais moi, je suis pas prêt de fermer ma gueule :)

22 septembre 2007

C'est l'alarme!

Toujours une bonne raison de se faire la gueule
Encore une bonne raison de se faire la guerre
Tout ce qu'ils veulent, barricadés, rester tout seuls
La haine et la peur, les deux font la paire
Les fumiers d'en face porteront la faute
Car quoi qu'on y fasse, l'enfer c'est les autres
A la queue leu leu pousse ton caddie à la chaîne
Pour les jours moelleux même pas la peine
d'y penser
Quand on voit que dans la merde
L'homme demeure un loup pour son frère

Ca ressemble à la jungle, parfois je me demande
quel futur pourri doit nous attendre
Ca ressemble à la jungle, parfois je me demande
quel futur pourri doit nous attendre

Sonnez l'alarme citoyens!
Sortez-vous les doigts du fion!
Quelle que soit la façon
Réveillons la nation
Que cet air de bavure nous serve de leçon

Allons-y les enfants, cette fois nous voilà partis
Les voleurs d'espoir nous on fait dériver
Ils se disent un pour tous
On les dit tous pourris
Trop tard pour gueuler, maintenant faut se lever
Entendez-vous lorsqu'ils partent en campagne
Un à un vomir ces tristes candidats
Qui viennent se pavaner jusqu'en bas de chez toi
Pour refourguer leurs châteaux en Espagne?

Que demande le peuple?
Les démagos le savent, la mytho dans la tête
Du promis juré, leurs discours répètent:
"aujourd'hui l'heure est grave,
La faute aux délinquants, aux enfant d'immigrés"

Fiers d'être français, mate le courage
Pour le Front un paquet d'abrutis a voté

Putain de réalité
Qui fait monter la rage!


Sonnez l'alarme citoyens!
Sortez-vous les doigts du fion!
Quelle que soit la façon
Réveillons la nation
Que cet air de bavure nous serve de leçon

Quelle que soit la façon
Réveillons la nation
Citoyens...
Que cet air de bavure nous serve de leçon

Demokratie über alles!
Demokratie über alles!

Au nom de l'amour sacré de la patrie
Soumise à des traîtres, profiteurs et menteurs
Liberté chérie peu à peu dépérit
Nous glisse entre les doigts et se meurt en douceur
Dit-moi pourquoi sommes-nous prêts à nous battre nos bourreaux enfileurs de zéros ?
La France pays propice à la parano,
Ici on s'éclate entre aristocrates

Sonnez l'alarme citoyens!
Sortez-vous les doigts du fion!
Quelle que soit la façon
Réveillons la nation
Que cet air de bavure nous serve de leçon
Sonnez l'alarme citoyens!
Sortez-vous les doigts du fion!
Quelle que soit la façon
Réveillons la nation
Que cet air de bavure nous serve de leçon
Quelle que soit la façon
Réveillons la nation
Que cet air de bavure nous serve de leçon
Quelle que soit la façon
Réveillons la nation
Citoyens!
Que cet air de bavure nous serve de leçon

Lofofora - Alarme citoyens

18 septembre 2007

Vorwärts!

A certains moments où rien ne va
Les choix se font à regret
Les questions se posent
Et commencent par "Si"
Mais les réponses n'existent pas
Puisqu'il en a toujours été ainsi
On ne peut qu'en oublier
La triste idée d'un choix dépassé

Le temps se perd
"Si" n'existe pas
Tous les remords n'y changeront rien
Le temps se perd
"Si" n'existe pas
Donc à présent le choix reste mien

Les années passent et j'ai appris
A oublier, à effacer
mes regrets pourtant...
Certains de mes choix m'obsèdent
Me font penser aux alternatives
Mais rien n'y fait
"Si" n'existe pas

Le temps se perd
"Si" n'existe pas
Tous les remords n'y changeront rien
Le temps se perd
"Si" n'existe pas
Donc à présent le choix reste mien

Mais je sais
Quoi qu'il m'arrive
Pour chaque dilemme posé je dessinerai l'avenir

Le temps se perd
"Si" n'existe pas
Tous les remords n'y changeront rien
Le temps se perd
"Si" n'existe pas
Donc à présent le choix reste mien
Le temps se perd
"Si" n'existe pas
Tous les remords n'y changeront rien
Le temps se perd
"Si" n'existe pas
Donc à présent le choix reste mien
Le temps se perd
"Si" n'existe pas
Tous les remords n'y changeront rien
Le temps se perd
"Si" n'existe pas
Donc à présent le choix reste mien

"Si" n'existe pas
"Si" n'existe pas
"Si" n'existe pas


"Si" n'existe pas - AqME

Des paroles pleines de sagesse... trop de gens se pourrissent la vie à rester québlo sur leur passé. Rien ne le changera, ce qui est écrit est écrit. Définitivement. Une seul choix viable, apprendre du passé pour mieux réussir le futur, et s'en détacher pour qu'il ne soit plus une partie du présent. S'il le faut, demander de l'aide, y'a pas de honte. La pharmacopée, les amis, les psychologues, la prière, le coup de pied au cul, autant de solutions que chacun choisira suivant ses goûts, ses convictions. Il n'y a aucun motif valable à vouloir rester malheureux-se.

Si vous vous sentez concernés, bougez vous, agissez! La solution est là, en vous.

16 septembre 2007

Tout pourri

La retransmission de la Coupe du Monde de rugby sur TF1 est au mieux une catastrophe, et en tout cas un scandale. Les commentaires de Gillardi sont nuls, on a trop l'impression qu'il n'y connait rien, la réalisation est super à chier... qu'est-ce qu'on a carrer des célébrités dans les tribunes! Que d'chie, zob, nada, voilou! On est pas au foot, bordel! On veux voir le jeu, pendant 80 minutes! Quant au cadrage, une fois sur deux il est mal fait, trop près, on ne voit pas la tactique des équipes. Les ralentis ne sont pas passés au bon moment, au détriment du jeu. Et certaines actions qui mériteraient justement d'être revues (les fautes par exemples) sont carrément zappées. Et la volonté de starification de certains joueurs - même si chabal peut ête impressionnant, ce n'est qu'un des joueurs... c'est un jeu d'équipe, et c'est l'équipe qui compte! Quand un essai collectif est marqué, ce n'est pas le porteur de balle qu'il faut mettre en avant, mais le pack! Un pour tous, tous pour un.

Je voudrais également signaler que c'est egalement un scandale que tous les matchs ne soient pas diffusés sur les chaines hertziennes. J'ai dû aller voir Irlande-Géorgie dans un pub pas loin de chez moi. Endroit certes très sympa, mais scandaleux que tout le monde n'est pas accès à tous les matchs! Surtout d'aussi beaux que celui-ci, ou Japon-Fidji, passé à l'as aussi.

Il serait temps que les instances du Rugby se rendent compte que ce sport n'est pas (encore) qu'une histoire de pognon. Elles vont nous le pourrir façon foot si elles continuent à faire du portenawak.

15 septembre 2007

Réveil difficile

And when I wake up in the morning
To feel the daybreak on my face
There's a blood that's flowin'
Through the feeling, with a knife
To open up the sky's veins

Some things will never change
They stand there looking backwards
Half unconscious from the pain

They may seem rearranged
In the backwater swirling, there is
Something that will never change

And when I shoulda been gone a long time
Laughs and says, I find ways
Just when we're sheltered under paper
The rockets come at us sideways

Some things will never change
They stand there looking backwards
Half unconscious from the pain

They may seem rearranged
In the backwater swirling, there is
Something that'll never change

Hey, I'm blind
Good, fine
Roll the time
On whose dime

And when I wake up in the morning
To feel the daybreak on my face
There's a blood that's flowin'
Through the ceiling, with a knife
To open up the sky's veins

Some things will never change
They stand there looking backwards
Half unconscious from the pain

They may seem rearranged
In the backwater swirling, there is
Something that'll never change

Some things will never change
They stand there looking backwards
Half unconscious from the pain

They may seem rearranged
In the backwater swirling, there is
Something that'll never change

Met Puppets - Backwater

A table!

Petite recette pour préparer un filet mignon, pour 4 à 6 personnes suivant la taille du filet et l'appétit des convives

Ingrédients:
- Un filet mignon de porc
- 6 à 9 pommes de terre de taille moyenne
- quelques carottes
- 2 cubes de bouillon de volaille
- du thym
- quelques feuilles de laurier
- du beurre
- de l'huile
- une échalote
- du sel
- du poivre
- un demi-verre d'eau

Matériels:
- Une cocotte en fonte

Pour commencer, éplucher les légumes. Couper les pommes de terres en morceaux de 3 à 5 cm, les carrotes plus fines (c'est super long à cuire, une carotte).
Ensuite, faire fondre dans la cocotte une noix de beurre additionnée d'une cuillerée à soupe d'huile pour éviter que le beurre ne noircisse, chauffer à feu fort. Quand le mélange est bien chaud, faire revenir pendant 1 minute ou 2 le filet mignon en le tournant régulièrement, de manière à le faire dorer sur son pourtour.

Ensuite vient le moment de speed où il faut tout faire à la fois: baisser le feu à très doux, verser dans la cocotte un demi-verre d'eau (pendant que je verse, je simili-couvre avec le couvercle pour éviter une trop forte évaporation), saler, poivrer, y rajouter les deux cubes de bouillon de volaille, deux trois branches de thym que l'on brise pour le répartir, quelques feuilles de laurier, l'échalote coupée en petits morceaux. Y ajouter les légumes,directement par dessus. Couvrir et laisser mijoter pendant 40 minutes.

Au bout du temps de cuisson, piquer avec un couteau les légumes pour constater de leur cuisson (le couteau doit rentrer sans forcer), prolonger la cuisson si ce n'est pas le cas.

Après, il ne reste plus qu'à servir et savourer.
Ce plat se conserve quelques jours au frigo, et se réchauffe sans problème au micro-onde (faible puissance, couvrir pour éviter les projections)

Petite variante, on peut remplacer le filet mignon par des paupiettes, dinde ou veau, ça marche pareil :drool:

Bon appétit!

8 septembre 2007

Lulu la Nantaise

Les faubourgs de l'amour sont en réalité sans quartier, nets et courts et à couteaux tirés... sans discours... sourds... et à pas cadencés quand le compte à rebours est déjà commencé... Au fond des arrière-cours, il y a certes des fenêtres.. où la lumière du jour ne parait jamais naître.. et puis cette tentation qui sort du fond de l'être... une porte, attention! L'oeil d'un judas qui guette...
on frappe... Ça s'passe au premier étage... en bas... ça parle! ..Quartier des cinquante otages... numéro 23...
Quand l'huis baille, elles se donnent et "endorment" la monnaie, se débraillent, impressionnent dans des corps de "Manet", ces nymphes de palier dans l'escalier qui grince, comme ces lits au premier quand on y met les pinces!... Sur des matelas jaunis se dressent les amours lasses, ainsi passent les nuits, ils s'enlacent, ils se laissent juste ce qu'il faut d'envie et puis les cris se tassent.. dans l'impasse de l'ennui qui les mène à la laisse...
et frappe... Ça s'passe au premier étage... en bas... ça parle!..
Quartier des cinquante otages... numéro 23...


La Ruda Salska - Numéro 23

Laporte est un tocard

Si on est champion du monde, je présenterai platement mes excuses, mais c'est pas parti pour.

Déjà, ses choix déplorables nous avaient fait perdre le grand chelem (un Yachvili hors de forme après un long arrêt fait un très mauvais match, mais n'est remplacé qu'à la 72ème, quand tout est trop tard). Et maintenant, nous sommes ridicules lors du match d'ouverture de ce qui devait être notre coupe du monde.

La dernière lubie de Monsieur Laporte est de redistribuer les joueurs à des places qu'ils ne connaissent pas. Chabal en deuxième ligne, Heymans à l'arrière... Le pauvre Heymans, qui est un joueur que j'adore, un ailier de génie avait fait un bon match en tant qu'arrière, face à un Pays de Galles à la dérive qui ne lui a pas vraiment mis la pression. M. Hernandez, très intelligemment, lui, a fait l'inverse. Chandelle sur chandelle, occupation du terrain par le jeu au pied... il l'a baladé, montrant ses lacunes à ce poste.

Les choix de l'entraîneur se sont encore avérés désastreux en troisième ligne, et ça nous coûte un essai. Les choix de l'entraîneur sont déplorables aux niveaux des lignes arrières, avec un Marty totalement à la ramasse lors des tests matchs face à l'Angleterre, qui a mangé chaud aussi bien en attaque où Noon l'a régalé de caramels qu'en défense où c'était opération 'portes ouvertes'. Damien Traille hier a souffert, et n'a pas été à la hauteur de la tâche. Oui je suis partial, oui je suis subjectif, mais je regrette la puissance et le talent d'un Florian Fritz.

La charnière d'hier n'était pas performante. Mignoni s'est fait posséder par Pichot, avait les mains glissantes. Skrela a eu un mauvais jeu au pied, et a raté une pénalité qui semblait très très largement dans ces cordes. Je n'accablerai pas ces joueurs, ils sont vraiment bons et comme Yachvili ils ont connu un jour sans, et comme avec Yachvili l'entraîneur a attendu que ce soit trop tard pour remédier à la situation.

Vivement qu'il devienne Secrétaire d'Etat, pour que le XV de France puisse enfin redevenir une grande équipe.

2 septembre 2007

My empire of dirt

I hurt myself today
To see if I still feel
I focus on the pain
The only thing that's real
The needle tears a hole
The old familiar sting
Try to kill it all away
But I remember everything

What have I become?
My sweetest friend
Everyone I know
Goes away in the end

You could have it all
My empire of dirt
I will let you down
I will make you hurt

I wear this crown of shit
Upon my liar's chair
Full of broken thoughts
I cannot repair
Beneath the stain of time
The feeling disappears
You are someone else
I am still right here

What have I become?
My sweetest friend
Everyone I know
Goes away in the end

You could have it all
My empire of dirt
I will let you down
I will make you hurt
If I could start again
A million miles away
I would keep myself
I would find a way

Nine Inch Nails - Hurt

29 août 2007

Il est si bon de rire parfois

Cela faisait longtemps que je n'avais pas autant ri avec une BD.



Merci, M'sieur Larcenet.

25 août 2007

Fight!

Quatre boules de cuir
Tournent dans la lumière
De ton fil électrique, boxe! boxe!
O déesse de pierre

Quatre boules de cuir
Mes poings contre les tiens
Moi le jeune puncheur, boxe! boxe!
Lui, le vieux Kid Marin

Kid Marin c'est un grand
Et Dieu sait que je l'aime
Mais ses gants et mes gants
Ne pensent pas de même

O déesse de pierre
Pour atteindre ton coeur
Il n'est qu'une manière, boxe! boxe!
Il faut être vainqueur

Quatre boules de cuir
Sur quatre pieds de guerre
Bombardent le plexus, boxe! boxe!
L'angle du maxillaire

Quatre boules de cuir
Dans la cage du ring
Son crochet, je l'encaisse
Il esquive mon swing

Kid Marin, j'en ai marre
De notre réunion
Je vais te faire voir
Qui des deux est champion

Quatre boules de cuir
Et soudain deux qui roulent
Répandant leurs châtaignes
Dans le cri de la foule

La joue sur le tapis
J'aperçois les chaussettes
De l'arbitre, là-haut
4... 5... 6... 7...

Enfant je m'endormais
Sur des K.O. de rêve
Et c'est moi qu'on soutient
Et c'est moi qu'on soulève

Et voici les vestiaires
On débande mes mains
Kid Marin vient me voir...
Ça ira mieux demain

O déesse de pierre
Je prendrai ma revanche
Et j'aurai ton sourire, boxe! boxe!
Comme une maison blanche

Oui, j'aurai ton sourire
Point final de mes poings
Même si dans les coins, boxe! boxe!
J'y vois encore luire
Quatre boules de cuir

Claude Nougaro - 4 boules de cuir

24 août 2007

Montauban

Cela fait deux fois en quelques semaines que je me rend compte que j'ai été un gros con. C'est pas facile-facile à vivre.

Assumer, soit. Pas simple, mais soit. Mais apprendre. Pour faire mentir Hegel, et qu'il y ait une leçon. Progresser peut-être, évoluer sans doute.

Chaos: Dans la mythologie grecque, le Chaos (en grec Χαος Khaos qui signifie vide béant, du verbe χαινω, béer, être grand ouvert) est le tout énorme et indifférencié contenant toutes choses à venir.

22 août 2007

Indispensable

Vous travaillez dans l'informatique et vous avez besoin d'une explication, d'une excuse pour un non-initié? Alors essayez les excuses du BOFH . Choisissez en une au hasard dans la liste ci-dessous, et brodez autour.

(Vous trouverez la version 'Fortune-like' ici)

  • clock speed
  • solar flares
  • electromagnetic radiation from satellite debris
  • static from nylon underwear
  • static from plastic slide rules
  • global warming
  • poor power conditioning
  • static buildup
  • doppler effect
  • hardware stress fractures
  • magnetic interference from money/credit cards
  • dry joints on cable plug
  • we're waiting for [the phone company] to fix that line
  • sounds like a Windows problem, try calling Microsoft support
  • temporary routing anomaly
  • somebody was calculating pi on the server
  • fat electrons in the lines
  • excess surge protection
  • floating point processor overflow
  • divide-by-zero error
  • POSIX compliance problem
  • monitor resolution too high
  • improperly oriented keyboard
  • network packets travelling uphill (use a carrier pigeon)
  • Decreasing electron flux
  • first Saturday after first full moon in Winter
  • radiosity depletion
  • CPU radiator broken
  • It works the way the Wang did, what's the problem
  • positron router malfunction
  • cellular telephone interference
  • techtonic stress
  • piezo-electric interference
  • (l)user error
  • working as designed
  • dynamic software linking table corrupted
  • heavy gravity fluctuation, move computer to floor rapidly
  • secretary plugged hairdryer into UPS
  • terrorist activities
  • not enough memory, go get system upgrade
  • interrupt configuration error
  • spaghetti cable cause packet failure
  • boss forgot system password
  • bank holiday - system operating credits not recharged
  • virus attack, luser responsible
  • waste water tank overflowed onto computer
  • Complete Transient Lockout
  • bad ether in the cables
  • Bogon emissions
  • Change in Earth's rotational speed
  • Cosmic ray particles crashed through the hard disk platter
  • Smell from unhygienic janitorial staff wrecked the tape heads
  • Little hamster in running wheel had coronary; waiting for replacement to be Fedexed from Wyoming
  • Evil dogs hypnotised the night shift
  • Plumber mistook routing panel for decorative wall fixture
  • Electricians made popcorn in the power supply
  • Groundskeepers stole the root password
  • high pressure system failure
  • failed trials, system needs redesigned
  • system has been recalled
  • not approved by the FCC
  • need to wrap system in aluminum foil to fix problem
  • not properly grounded, please bury computer
  • CPU needs recalibration
  • system needs to be rebooted
  • bit bucket overflow
  • descramble code needed from software company
  • only available on a need to know basis
  • knot in cables caused data stream to become twisted and kinked
  • nesting roaches shorted out the ether cable
  • The file system is full of it
  • Satan did it
  • Daemons did it
  • You're out of memory
  • There isn't any problem
  • Unoptimized hard drive
  • Typo in the code
  • Yes, yes, its called a design limitation
  • Look, buddy: Windows 3.1 IS A General Protection Fault.
  • That's a great computer you have there; have you considered how it would work as a BSD machine?
  • Please excuse me, I have to circuit an AC line through my head to get this database working.
  • Yeah, yo mama dresses you funny and you need a mouse to delete files.
  • Support staff hung over, send aspirin and come back LATER.
  • Someone is standing on the ethernet cable, causing a kink in the cable
  • Windows 95 undocumented "feature"
  • Runt packets
  • Password is too complex to decrypt
  • Boss' kid fucked up the machine
  • Electromagnetic energy loss
  • Budget cuts
  • Mouse chewed through power cable
  • Stale file handle (next time use Tupperware(tm)!)
  • Feature not yet implemented
  • Internet outage
  • Pentium FDIV bug
  • Vendor no longer supports the product
  • Small animal kamikaze attack on power supplies
  • The vendor put the bug there.
  • SIMM crosstalk.
  • IRQ dropout
  • Collapsed Backbone
  • Power company testing new voltage spike (creation) equipment
  • operators on strike due to broken coffee machine
  • backup tape overwritten with copy of system manager's favourite CD
  • UPS interrupted the server's power
  • The electrician didn't know what the yellow cable was so he yanked the ethernet out.
  • The keyboard isn't plugged in
  • The air conditioning water supply pipe ruptured over the machine room
  • The electricity substation in the car park blew up.
  • The rolling stones concert down the road caused a brown out
  • The salesman drove over the CPU board.
  • The monitor is plugged into the serial port
  • Root nameservers are out of sync
  • electro-magnetic pulses from French above ground nuke testing.
  • your keyboard's space bar is generating spurious keycodes.
  • the real ttys became pseudo ttys and vice-versa.
  • the printer thinks its a router.
  • the router thinks its a printer.
  • evil hackers from Serbia.
  • we just switched to FDDI.
  • halon system went off and killed the operators.
  • because Bill Gates is a Jehovah's witness and so nothing can work on St. Swithin's day.
  • user to computer ratio too high.
  • user to computer ration too low.
  • we just switched to Sprint.
  • it has Intel Inside
  • Sticky bits on disk.
  • Power Company having EMP problems with their reactor
  • The ring needs another token
  • new management
  • telnet: Unable to connect to remote host: Connection refused
  • SCSI Chain overterminated
  • It's not plugged in.
  • because of network lag due to too many people playing deathmatch
  • You put the disk in upside down.
  • Daemons loose in system.
  • User was distributing pornography on server; system seized by FBI.
  • BNC (brain not connected)
  • UBNC (user brain not connected)
  • LBNC (luser brain not connected)
  • disks spinning backwards - toggle the hemisphere jumper.
  • new guy cross-connected phone lines with ac power bus.
  • had to use hammer to free stuck disk drive heads.
  • Too few computrons available.
  • Flat tire on station wagon with tapes. ("Never underestimate the bandwidth of a station wagon full of tapes hurling down the highway" Andrew S. Tannenbaum)
  • Communications satellite used by the military for star wars.
  • Party-bug in the Aloha protocol.
  • Insert coin for new game
  • Dew on the telephone lines.
  • Arcserve crashed the server again.
  • Some one needed the powerstrip, so they pulled the switch plug.
  • My pony-tail hit the on/off switch on the power strip.
  • Big to little endian conversion error
  • You can tune a file system, but you can't tune a fish (from most tunefs man pages)
  • Dumb terminal
  • Zombie processes haunting the computer
  • Incorrect time synchronization
  • Defunct processes
  • Stubborn processes
  • non-redundant fan failure
  • monitor VLF leakage
  • bugs in the RAID
  • no "any" key on keyboard
  • root rot
  • Backbone Scoliosis
  • /pub/lunch
  • excessive collisions & not enough packet ambulances
  • le0: no carrier: transceiver cable problem?
  • broadcast packets on wrong frequency
  • popper unable to process jumbo kernel
  • NOTICE: alloc: /dev/null: filesystem full
  • pseudo-user on a pseudo-terminal
  • Recursive traversal of loopback mount points
  • Backbone adjustment
  • OS swapped to disk
  • vapors from evaporating sticky-note adhesives
  • sticktion
  • short leg on process table
  • multicasts on broken packets
  • ether leak
  • Atilla the Hub
  • endothermal recalibration
  • filesystem not big enough for Jumbo Kernel Patch
  • loop found in loop in redundant loopback
  • system consumed all the paper for paging
  • permission denied
  • Reformatting Page. Wait...
  • ..disk or the processor is on fire.
  • SCSI's too wide.
  • Proprietary Information.
  • Just type 'mv * /dev/null'.
  • runaway cat on system.
  • Did you pay the new Support Fee?
  • We only support a 1200 bps connection.
  • We only support a 28000 bps connection.
  • Me no internet, only janitor, me just wax floors.
  • I'm sorry a pentium won't do, you need an SGI to connect with us.
  • Post-it Note Sludge leaked into the monitor.
  • the curls in your keyboard cord are losing electricity.
  • The monitor needs another box of pixels.
  • RPC_PMAP_FAILURE
  • kernel panic: write-only-memory (/dev/wom0) capacity exceeded.
  • Write-only-memory subsystem too slow for this machine. Contact your local dealer.
  • Just pick up the phone and give modem connect sounds. "Well you said we should get more lines so we don't have voice lines."
  • Quantum dynamics are affecting the transistors
  • Police are examining all internet packets in the search for a narco-net-trafficker
  • We are currently trying a new concept of using a live mouse. Unfortunately, one has yet to survive being hooked up to the computer.....please bear with us.
  • Your mail is being routed through Germany ... and they're censoring us.
  • Only people with names beginning with 'A' are getting mail this week (a la Microsoft)
  • We didn't pay the Internet bill and it's been cut off.
  • Lightning strikes.
  • Of course it doesn't work. We've performed a software upgrade.
  • Change your language to Finnish.
  • Fluorescent lights are generating negative ions. If turning them off doesn't work, take them out and put tin foil on the ends.
  • High nuclear activity in your area.
  • What office are you in? Oh, that one. Did you know that your building was built over the universities first nuclear research site? And wow, aren't you the lucky one, your office is right over where the core is buried!
  • The MGs ran out of gas.
  • The UPS doesn't have a battery backup.
  • Recursivity. Call back if it happens again.
  • Someone thought The Big Red Button was a light switch.
  • The mainframe needs to rest. It's getting old, you know.
  • I'm not sure. Try calling the Internet's head office -- it's in the book.
  • The lines are all busy (busied out, that is -- why let them in to begin with?).
  • Jan 9 16:41:27 huber su: 'su root' succeeded for .... on /dev/pts/1
  • It's those computer people in X {city of world}. They keep stuffing things up.
  • A star wars satellite accidently blew up the WAN.
  • Fatal error right in front of screen
  • That function is not currently supported, but Bill Gates assures us it will be featured in the next upgrade.
  • wrong polarity of neutron flow
  • Lusers learning curve appears to be fractal
  • We had to turn off that service to comply with the CDA Bill.
  • Ionization from the air-conditioning
  • TCP/IP UDP alarm threshold is set too low.
  • Someone is broadcasting pygmy packets and the router doesn't know how to deal with them.
  • The new frame relay network hasn't bedded down the software loop transmitter yet.
  • Fanout dropping voltage too much, try cutting some of those little traces
  • Plate voltage too low on demodulator tube
  • You did wha... oh _dear_....
  • CPU needs bearings repacked
  • Too many little pins on CPU confusing it, bend back and forth until 10-20% are neatly removed. Do _not_ leave metal bits visible!
  • _Rosin_ core solder? But...
  • Software uses US measurements, but the OS is in metric...
  • The computer fleetly, mouse and all.
  • Your cat tried to eat the mouse.
  • The Borg tried to assimilate your system. Resistance is futile.
  • It must have been the lightning storm we had (yesterday) (last week) (last month)
  • Due to Federal Budget problems we have been forced to cut back on the number of users able to access the system at one time. (namely none allowed....)
  • Too much radiation coming from the soil.
  • Unfortunately we have run out of bits/bytes/whatever. Don't worry, the next supply will be coming next week.
  • Program load too heavy for processor to lift.
  • Processes running slowly due to weak power supply
  • Our ISP is having {switching,routing,SMDS,frame relay} problems
  • We've run out of licenses
  • Interference from lunar radiation
  • Standing room only on the bus.
  • You need to install an RTFM interface.
  • That would be because the software doesn't work.
  • That's easy to fix, but I can't be bothered.
  • Someone's tie is caught in the printer, and if anything else gets printed, he'll be in it too.
  • We're upgrading /dev/null
  • The Usenet news is out of date
  • Our POP server was kidnapped by a weasel.
  • It's stuck in the Web.
  • Your modem doesn't speak English.
  • The mouse escaped.
  • All of the packets are empty.
  • The UPS is on strike.
  • Neutrino overload on the nameserver
  • Melting hard drives
  • Someone has messed up the kernel pointers
  • The kernel license has expired
  • Netscape has crashed
  • The cord jumped over and hit the power switch.
  • It was OK before you touched it.
  • Bit rot
  • U.S. Postal Service
  • Your Flux Capacitor has gone bad.
  • The Dilithium Crystals need to be rotated.
  • The static electricity routing is acting up...
  • Traceroute says that there is a routing problem in the backbone. It's not our problem.
  • The co-locator cannot verify the frame-relay gateway to the ISDN server.
  • High altitude condensation from U.S.A.F prototype aircraft has contaminated the primary subnet mask. Turn off your computer for 9 days to avoid damaging it.
  • Lawn mower blade in your fan need sharpening
  • Electrons on a bender
  • Telecommunications is upgrading.
  • Telecommunications is downgrading.
  • Telecommunications is downshifting.
  • Hard drive sleeping. Let it wake up on it's own...
  • Interference between the keyboard and the chair.
  • The CPU has shifted, and become decentralized.
  • Due to the CDA, we no longer have a root account.
  • We ran out of dial tone and we're and waiting for the phone company to deliver another bottle.
  • You must've hit the wrong any key.
  • PCMCIA slave driver
  • The Token fell out of the ring. Call us when you find it.
  • The hardware bus needs a new token.
  • Too many interrupts
  • Not enough interrupts
  • The data on your hard drive is out of balance.
  • Digital Manipulator exceeding velocity parameters
  • appears to be a Slow/Narrow SCSI-0 Interface problem
  • microelectronic Riemannian curved-space fault in write-only file system
  • fractal radiation jamming the backbone
  • routing problems on the neural net
  • IRQ-problems with the Un-Interruptible-Power-Supply
  • CPU-angle has to be adjusted because of vibrations coming from the nearby road
  • emissions from GSM-phones
  • CD-ROM server needs recalibration
  • firewall needs cooling
  • asynchronous inode failure
  • transient bus protocol violation
  • incompatible bit-registration operators
  • your process is not ISO 9000 compliant
  • You need to upgrade your VESA local bus to a MasterCard local bus.
  • The recent proliferation of Nuclear Testing
  • Elves on strike. (Why do they call EMAG Elf Magic)
  • Internet exceeded Luser level, please wait until a luser logs off before attempting to log back on.
  • Your EMAIL is now being delivered by the USPS.
  • Your computer hasn't been returning all the bits it gets from the Internet.
  • You've been infected by the Telescoping Hubble virus.
  • Scheduled global CPU outage
  • Your Pentium has a heating problem - try cooling it with ice cold water.(Do not turn off your computer, you do not want to cool down the Pentium Chip while he isn't working, do you?)
  • Your processor has processed too many instructions. Turn it off immediately, do not type any commands!!
  • Your packets were eaten by the terminator
  • Your processor does not develop enough heat.
  • We need a licensed electrician to replace the light bulbs in the computer room.
  • The POP server is out of Coke
  • Fiber optics caused gas main leak
  • Server depressed, needs Prozac
  • quantum decoherence
  • those damn raccoons!
  • suboptimal routing experience
  • A plumber is needed, the network drain is clogged
  • 50% of the manual is in .pdf readme files
  • the AA battery in the wallclock sends magnetic interference
  • the xy axis in the trackball is coordinated with the summer solstice
  • the butane lighter causes the pincushioning
  • old inkjet cartridges emanate barium-based fumes
  • manager in the cable duct
  • We'll fix that in the next (upgrade, update, patch release, service pack).
  • HTTPD Error 666 : BOFH was here
  • HTTPD Error 4004 : very old Intel cpu - insufficient processing power
  • The ATM board has run out of 10 pound notes. We are having a whip round to refill it, care to contribute ?
  • Network failure - call NBC
  • Having to manually track the satellite.
  • Your/our computer(s) had suffered a memory leak, and we are waiting for them to be topped up.
  • The rubber band broke
  • We're on Token Ring, and it looks like the token got loose.
  • Stray Alpha Particles from memory packaging caused Hard Memory Error on Server.
  • paradigm shift...without a clutch
  • PEBKAC (Problem Exists Between Keyboard And Chair)
  • The cables are not the same length.
  • Second-system effect.
  • Chewing gum on /dev/sd3c
  • Boredom in the Kernel.
  • the daemons! the daemons! the terrible daemons!
  • I'd love to help you -- it's just that the Boss won't let me near the computer.
  • struck by the Good Times virus
  • YOU HAVE AN I/O ERROR -> Incompetent Operator error
  • Your parity check is overdrawn and you're out of cache.
  • Communist revolutionaries taking over the server room and demanding all the computers in the building or they shoot the sysadmin. Poor misguided fools.
  • Plasma conduit breach
  • Out of cards on drive D:
  • Sand fleas eating the Internet cables
  • parallel processors running perpendicular today
  • ATM cell has no roaming feature turned on, notebooks can't connect
  • Webmasters kidnapped by evil cult.
  • Failure to adjust for daylight savings time.
  • Virus transmitted from computer to sysadmins.
  • Virus due to computers having unsafe sex.
  • Incorrectly configured static routes on the corerouters.
  • Forced to support NT servers; sysadmins quit.
  • Suspicious pointer corrupted virtual machine
  • It's the InterNIC's fault.
  • Root name servers corrupted.
  • Budget cuts forced us to sell all the power cords for the servers.
  • Someone hooked the twisted pair wires into the answering machine.
  • Operators killed by year 2000 bug bite.
  • We've picked COBOL as the language of choice.
  • Operators killed when huge stack of backup tapes fell over.
  • Robotic tape changer mistook operator's tie for a backup tape.
  • Someone was smoking in the computer room and set off the halon systems.
  • Your processor has taken a ride to Heaven's Gate on the UFO behind Hale-Bopp's comet.
  • it's an ID-10-T error
  • Dyslexics retyping hosts file on servers
  • The Internet is being scanned for viruses.
  • Your computer's union contract is set to expire at midnight.
  • Bad user karma.
  • /dev/clue was linked to /dev/null
  • Increased sunspot activity.
  • We already sent around a notice about that.
  • It's union rules. There's nothing we can do about it. Sorry.
  • Interference from the Van Allen Belt.
  • Jupiter is aligned with Mars.
  • Redundant ACLs.
  • Mail server hit by UniSpammer.
  • T-1's congested due to porn traffic to the news server.
  • Data for intranet got routed through the extranet and landed on the internet.
  • We are a 100% Microsoft Shop.
  • We are Microsoft. What you are experiencing is not a problem; it is an undocumented feature.
  • Sales staff sold a product we don't offer.
  • Secretary sent chain letter to all 5000 employees.
  • Sysadmin didn't hear pager go off due to loud music from bar-room speakers.
  • Sysadmin accidentally destroyed pager with a large hammer.
  • Sysadmins unavailable because they are in a meeting talking about why they are unavailable so much.
  • Bad cafeteria food landed all the sysadmins in the hospital.
  • Route flapping at the NAP.
  • Computers under water due to SYN flooding.
  • The vulcan-death-grip ping has been applied.
  • Electrical conduits in machine room are melting.
  • Traffic jam on the Information Superhighway.
  • Radial Telemetry Infiltration
  • Cow-tippers tipped a cow onto the server.
  • tachyon emissions overloading the system
  • Maintenance window broken
  • We're out of slots on the server
  • Computer room being moved. Our systems are down for the weekend.
  • Sysadmins busy fighting SPAM.
  • Repeated reboots of the system failed to solve problem
  • Feature was not beta tested
  • Domain controller not responding
  • Someone else stole your IP address, call the Internet detectives!
  • It's not RFC-822 compliant.
  • operation failed because: there is no message for this error (#1014)
  • stop bit received
  • internet is needed to catch the etherbunny
  • network down, IP packets delivered via UPS
  • Firmware update in the coffee machine
  • Temporal anomaly
  • Mouse has out-of-cheese-error
  • Borg implants are failing
  • Borg nanites have infested the server
  • error: one bad user found in front of screen
  • Please state the nature of the technical emergency
  • Internet shut down due to maintenance
  • Daemon escaped from pentagram
  • crop circles in the corn shell
  • sticky bit has come loose
  • Hot Java has gone cold
  • Cache miss - please take better aim next time
  • Hash table has woodworm
  • Trojan horse ran out of hay
  • Zombie processes detected, machine is haunted.
  • overflow error in /dev/null
  • Browser's cookie is corrupted -- someone's been nibbling on it.
  • Mailer-daemon is busy burning your message in hell.
  • According to Microsoft, it's by design
  • vi needs to be upgraded to vii
  • greenpeace free'd the mallocs
  • Terrorists crashed an airplane into the server room, have to remove /bin/laden. (rm -rf /bin/laden)
  • astropneumatic oscillations in the water-cooling
  • Somebody ran the operating system through a spelling checker.
  • Rhythmic variations in the voltage reaching the power supply.
  • Keyboard Actuator Failure. Order and Replace.
  • Packet held up at customs.
  • Propagation delay.
  • High line impedance.
  • Someone set us up the bomb.
  • Power surges on the Underground.


  • Et à ceux qui ne connaissent pas je ne saurais que trop conseiller de rendre réguliérement visite à The Register, un site britannique que tout geek devrait avoir dans ses bookmarks (même si un vrai geek connaîtra l'adresse par coeur et préférera la taper dans son browser mode texte...)

    20 août 2007

    Avec beaucoup de sagesse on a beaucoup de chagrin, et celui qui augmente sa science augmente sa douleur

    Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux:
    Un temps pour naître, et un temps pour mourir
    Un temps pour planter, et un temps pour arracher ce qui a été planté
    Un temps pour tuer, et un temps pour guérir
    Un temps pour abattre, et un temps pour bâtir
    Un temps pour pleurer, et un temps pour rire
    Un temps pour se lamenter, et un temps pour danser
    Un temps pour lancer des pierres, et un temps pour ramasser des pierres
    Un temps pour embrasser, et un temps pour s'éloigner des embrassements
    Un temps pour chercher, et un temps pour perdre
    Un temps pour garder, et un temps pour jeter
    Un temps pour déchirer, et un temps pour coudre
    Un temps pour se taire, et un temps pour parler
    Un temps pour aimer, et un temps pour haïr
    Un temps pour la Guerre, et un temps pour la Paix.

    Ecclésiaste - Chapitre 3

    17 août 2007

    Etonnant non?

    J'utilise beaucoup GMail, un très bon service présenté par Google. Google se rémunère en y insérant des pubs sous forme textuelles, beaucoup moins envahissantes. L'une d'elle attira mon attention:

    "Grèves publiques
    Les avantages du secteur public plombent l'économie. Agissons !
    www.contribuables.org/"

    Une petite recherche whois sur contribuables.org m'apprit que l'adresse fut enregistrée par un certain François Minjacq. Un petit de googling, et qui arrive en premier résultat?

    Federation de Paris
    -François MINJACQ - Thierry PARQUET - Vincent ROGER ... François MINJACQ. Membres du comité de circonscription cooptés - Josy POSINE ...
    www.u-m-p-paris.org/rubrique.php3?id_rubrique=14 - 21k -

    Boah, alors là, je me serais jamais douté :rolleyes:

    16 août 2007

    Y'a quelqu'un? Faites pas les cons, je sais que vous êtes là!

    Hey mom there's something in the backroom
    I hope it's not the creatures from above
    You used to read me stories
    As if my dreams were boring
    We all know conspiracies are dumb

    What if people knew that these were real (these were real)
    I'd leave my closet door open all night
    I know the CIA would say
    What you hear is all hearsay
    I wish someone would tell me what was right

    Up all night long
    And there's something very wrong
    And I know it must be late
    Been gone since yesterday
    I'm not like you guys
    I'm not like you

    I am still the skeptic yes you know me (yes you know me)
    Been best friends and will be till we die (till we die)
    I got an injection
    Of of fear from the abduction
    My best friend thinks I'm just telling lies

    Alright

    Up all night long
    And there's something very wrong
    And I know it must be late
    Been gone since yesterday
    I'm not like you guys
    I'm not like you

    Dark and scary
    Ordinary
    Explanation
    Information
    Nice to know ya
    Paranoia
    Where's my mother
    Biofather

    Up
    All night long
    And there's something very wrong
    And I know it must be late
    Been gone since yesterday
    I'm not like you guys
    Twelve majestic lies

    Blink182 - Aliens exist

    14 août 2007

    Ca promet

    Aujourd'hui jour de congé, je suis réveillé à 8h30 par un abruti qui sonne chez moi et se rippe. Reveillé par force, je prend la moto pour aller chez le coiffeur et je risque de me faire renverser par un connard qui me coupe la route, et qui en prime m'engueule. Arrivé chez le coiffeur en un seul morceau (yeepee), je constate qu'il est fermé exceptionnellement aujourd'hui (moins yeepee).

    Bon.

    Il n'est pas encore 11h. Est-ce que je vais me recoucher de suite jusqu'à demain?

    8 août 2007

    Autrefois, et se lit dans les deux sens


    Why can't you ever back down?

    Why can't you just shut your face?
    Oh God the feelings I feel
    Would get me thrown in a cage
    You're the one who's always is screaming at me
    I'm the one that keeps your life so care free
    What the fuck more do you want me to be?

    Why must you do this to me?

    Run away, I can't stay
    Lead the way, make them pay

    Counting, on me
    Always hoping I'll be
    There for all of your problems
    in turn you're never there for me
    You sucked the life out of me
    You hate everything you see
    I can't take this anymore

    I always stay when I should leave

    You see the pain in my face
    While you keep putting me down
    Inside the rage starts to build
    You push me I won't go down
    You're the one who's always is screaming at me
    I'm the one that keeps your life so care free
    What the fuck more do you want me to be?

    Why must you do this to me?

    Run away, I can't stay
    Lead the way, make them pay

    Counting, on me
    Always hoping I'll be
    There for all of your problems
    in turn you're never there for me
    You sucked the life out of me

    You hate everything you see
    I can't take this anymore
    I always stay when I should leave

    Could it really be the day, today?
    Could this really make the problems go away?
    I'm gonna hurt to go this time

    Right now!
    I take in all I can now

    Right Now!
    You tore us all part
    Right Now!

    There is nothing you can do to stop me
    Right now
    Right now
    Right now
    Right now
    Right now

    Right now
    Right now
    Right now
    Right now

    Counting, on me
    Always hoping I'll be
    There for all of your problems
    in turn you're never there for me

    You sucked the life out of me
    You hate everything you see
    I can't take this anymore
    I always stay when I should leave

    Counting, on me
    Always hoping I'll be
    There for all of your problems
    in turn you're never there for me

    You sucked the life out of me
    You hate everything you see
    I can't take this anymore
    I always stay when I should leave

    7 août 2007

    Hautement philosophique

    Le Temps est le vengeur des laids.

    Temps Modernes

    Ceci n'est pas un test, vous êtes dans la réalité!
    Tous ces gens qui vous détestent n'ont que la mort à mériter!
    Soyons vigilants ensemble pour éviter le danger!
    Déclarez sans délai tout agissement suspect
    Dans l'intérêt de tous et pour votre sécurité

    Menace terroriste
    Ils ont dit
    La Guerre pour la Paix
    Ils ont fait
    Devoir, sacrifices
    Ils ont dit
    Le spectacle est complet
    Soyez prêts!

    Non, la Révolution ne sera pas télévisée
    La Liberté sous condition d'un nettoyage organisé
    On vous avertit, on vous a visé!

    Sauver ma carcasse
    Ils ont dit
    La Guerre pour la Paix
    Ils l’ont fait
    Réplique efficace
    Ils ont dit
    Le spectacle est complet
    Désormais soyez prêts!

    Levez le rideau!

    Mondiale parano!
    Mondiale parano!
    Mondiale parano!

    Mondiale Paranoïa!


    Lofofora - Mondiale Paranoïa

    1 août 2007

    Souvenirs de Vacances






    Et maintenant, au boulot :sigh:

    17 juillet 2007

    Ca m'a fait très plaisir...

    ... de recevoir de si bonnes nouvelles! Tous mes voeux de bonheur à vous :)

    16 juillet 2007

    Le coeur!

    Des jours. des nuits et des envies,
    La vie toujours se définit
    D'infinis élixirs
    Pour qui sait les saisir

    "Des goûts", des cris et des endroits
    Envers et contre tout
    Je crois, la joie devient un art
    Mais pour qui sait la voir

    Quand la saveur,
    La senteur des épices
    Reste en suspend lentement promenée par le vent
    Effleure les passants les touristes
    Se mélangeant aux vapeurs de la vie bouillonnante
    Tel l'encens, elle danse et tapisse
    L'odeur de pisse s'écoulant des trottoirs ruisselants
    Au coeur de la rue qui se tisse
    Par des élans, des histoires et des moeurs différents

    Un volcan de vie sommeille
    Calme Vésuve
    Puis se réveille!

    Des jours de pluie et des émois
    S'écoulent sur les tuiles des toits
    L'ondée devient rivière
    Dans le rond des gouttières

    Des instants qui fuient débordants
    Redondants, libres et abondants
    Quand la joie est un art
    A chacun son regard

    Dans la clameur,
    Quand l'heure est à l'anis,
    S'entendent les choeurs des buveurs, les serveurs s'affairant
    Des joueurs s'attablant s'enhardissent
    Louant de coeurs et de piques ou "d'hippique" à Longchamps
    Des draps se tendent aux fenêtres et métissent
    De leurs couleurs la pâleur du bitume régissant
    L'écume de la rue qui se tisse
    Par des élans, des histoires et des moeurs différents
    Un volcan de vie sommeille
    Calme Vésuve
    Puis se réveille!

    Dans la moiteur, la douceur de la cuisse
    Telle l'essence de nos coeurs
    La sueur se mêle aux sens
    Rieurs des enfants déguerpissent
    Sonnant aux portes emportant le temps de l'innocence
    Dans la lueur des néons s'réfléchissent tant de passions
    Dans le son d'un accordéon dense
    Qu'elle est cette rumeur qui persiste?

    La rue se meurt
    Ses humeurs se polissent à présent
    Qui peut la mettre en cage et
    Soumettre la sauvage et
    Qui peut dire qu'il la tient?
    On a beau répéter les mêmes procédés
    Elle s'échappe car
    La joie ne s'enferme pas.. non
    La joie ne s'enferme pas.. non!
    La joie ne s'enferme pas, elle fait don puis s'en va,
    Elle n'appartient qu'a qui la croit
    L'art de la joie
    Et dans l'art de la joie
    Le coeur!
    Et dans l'art de la joie
    Le coeur!
    Et dans l'art de la joie
    Le coeur!

    15 juillet 2007

    Radada

    D'abord, un 2000 biplace avec un F1 et un Jaguar: Vachte



    Toujours dans le fun, Mirage 2000(D?) au Maroc - Silmarils en fond, de la pure balle.




    Là, des F1 au Tchad:



    Toujours des F1, plus une triplette d'Alpha Jets belges

    3 juillet 2007

    Tous couvert

    Les coups de loose, les coups de lattes
    Les coups de blues ça nous blesse
    Des casseroles que l'on traîne
    Des wagons et des caisses

    Des fardeaux qui nous freinent
    Malgré le temps qui presse
    Les cicatrices nous laissent seuls
    Face à nos faiblesses

    On se croyait invincible
    Et le sort nous transperce
    S'acharne à prendre cible
    La peau la moins épaisse!

    Tout le monde se cuirasse
    La carapace ne laisse plus passer l'air
    Nous enferme à la place
    On voit déjà, là nos traces
    Rien jamais ne s'efface
    Sous le masque des lâches

    Alors on déballe les armures
    Et les figures de carnaval
    Fabriquent une image qui rassure
    Pour conjurer le mal

    Roule des épaules, joue les durs
    Au fond des gilets pare-balles
    Au fur et à mesure
    Le mépris s'installe

    Regard glacé, rase les murs
    Nul ne découvre la faille
    Ainsi commence le jeu
    De la poutre et la paille

    Tout le monde se cuirasse
    La carapace ne laisse plus passer l'air
    Nous enferme à la place
    On voit déjà, là nos traces
    Rien jamais ne s'efface
    Sous le masque des lâches

    Dévoile-moi ton vrai visage
    Sans fard et sans maquillage
    Montre-moi ton épiderme
    Je saurai si je t'aime
    Ou si jamais je te hais

    Piégés dans nos propres rôles
    Installés dans nos protocoles
    Plantés dans le sillon qu'on creuse
    Les deux pieds dans la colle

    Devine ce que dissimule
    Cette parodie lourde et molle
    Pèse le poids de l'imposture
    Posée sur nos épaules

    Nous v'là beaux, costumes d'apparat
    En haut des miradors
    Qui se préoccupe de savoir
    Qui a raison ou tort ?

    Tous pris dans la carapace!
    Tous pris dans la carapace!
    Tous pris dans la carapace!
    Tous!

    La carapace - Lofofora

    Gloria

    Won't you come back tomorrow?
    Won't you come back tomorrow?
    Won't you come back tomorrow?
    Can I sleep tonight?

    Outside
    Somebody's outside
    Somebody's knocking at the door
    There's a black car parked
    At the side of the road
    Don't go to the door
    Don't go to the door

    I'm going out

    I'm going outside mother!
    I'm going out there!

    Won't you be back tomorrow?
    Won't you be back tomorrow?
    Will you be back tomorrow?

    Who broke the window
    Who broke down the door
    Who tore the curtain
    And who was He for
    Who healed the wounds
    Who heals the scars
    Open the door
    Open the door

    Won't you come back tomorrow?
    Won't you be back tomorrow?
    Will you be back tomorrow?
    Can I sleep tonight?

    Cause I...
    Want you...
    I...
    I want you...
    I really...
    I...
    I want...
    I...
    I...
    I want you to be back tomorrow
    I want you to be back tomorrow
    Will you be back tomorrow?

    Won't you be back tomorrow?
    Won't you be back tomorrow?
    Will you be back tomorrow?
    Open up
    Open up
    To the lamb of God
    To the love of He who made
    The blind to see
    He's coming back
    He's coming back

    I believe it!

    Jesus's coming

    I'm gonna be there
    I'm gonna be there mother
    I'm gonna be there mother
    I'm going out there
    And you're gonna be there

    Tomorrow - U2

    23 juin 2007

    Va t'pendre

    Je voulais changer un peu l'aspect de mes piercings d'arcade. Et oui, des fois avec les bijoux je suis une vraie gonzesse. Sur les conseils d'une vendeuse d'un magasin d'accessoires moto dont je venais (vendeuse fort mignonne au demeurant), je me rendis rue Saint Rome au magasin "Biotek" - "Vous allez voir, ils sont très sympas".

    Je rentre. Des clients devant, j'attends 2 minutes. Puis je vais voir une vendeuse, une gamine d'une vingtaine d'années. Poliment, avec un sourire, je demande s'ils ont des boules noires, en touchant du doigt l'une des bananes.

    Réponse immédiate: "Pourquoi vous y touchez!? j'ai bien vu ce que c'est, faut pas y toucher!" sur un ton peu amène - même carrément agressif.

    J'ai décapsulé, direct.

    Après lui avoir demandé d'où qu'elle avait vu qu'elle me parlait comme ça et lui dire qu'il était hors de question de faire du business avec quelqu'un qui me causait sur ce ton, j'ai agrémenté ma sortie du magasin d'un "va t'pendre" bien senti.

    Donc si vous êtes sur Toulouse et souhaitez changer de piercings, je vous conseillerais d'éviter la rue Sait Rome, et d'aller plutôt rue des Couteliers où se trouve une boutique de tatouage/piercings, boutique dans laquelle je fus accueilli avec le sourire et où j'ai trouvé mon bonheur, pour en plus moins cher... Biotek, aux chiottes! Allez plutôt chez Lonestar.

    7 juin 2007

    N'importe quoi

    Roselyne Bachelot, ministre de la santé: "la franchise [médicale] annoncée par le gouvernement devait être entendue comme un facteur de responsabilisation des assurés". Et de un en quoi une franchise annuelle va inciter à aller moins chez le médecin? Une fois les premières consultations passées, la franchise est passée, donc le remboursement s'effectue (sauf la franchise de 1€ déjà imposée par le précédent gouvernement). Et de deux en quoi les assurés sont responsables de leur maladie? Est-ce à eux de décider si leur état de santé nécessitent des soins? Donc à moins que je n'ai rien compris (et dans ce cas prière de m'expliquer) cette explication est totalement débile. Elle ne sert qu'à tenter de justifier une mesure inique qui fait retomber sur les seuls assurés la responsabilité des dépenses de santé, en pénalisant les plus pauvres par un forfait au tarif unique pour tous: rien sur les médecins, rien sur les hôpitaux et cliniques, rien sur les industries pharmaceutiques: ceux qui sont responsables de l'augmentation du trou de branche maladie sont totalement dédouanés. Et hop.


    Ensuite, "Le crédit d'impôt prévu pour encourager l'accession à la propriété". Déjà, il ne va profiter qu'à ceux qui ont les moyens d'être propriétaires. Les montants cités ne vont absolument pas encourager à acheter, d'autant plus qu'il est fort probable que cette diminution soit compensée par une hausse artificielle des prix de l'immobilier. Plusieurs conséquences: 1, la diminution d'impôts va finir dans la poche de spéculateurs. 2, la hausse artificielle de l'immobilier alors qu'il est déjà surcoté ne fait qu'augmenter au final les risques de krach et de récession en décalant la correction du marché qui s'amorçait, 3, la diminution de recettes n'est pas compensée et augmente la dette de l'Etat (20 000 € par Français, pour rappel). On fait donc porter à l'ensemble de la collectivité une charge de 10 000 000 000 d'€ par an (et oui, ça fait beaucoup de zéros, 10 milliards) pour le bénéfice de quelques uns. Bienvenue dans un monde de droite. Pour avoir une France de propriétaires, c'est simple, il faut faire baisser le prix de l'immobilier, et ce en multipliant l'offre. Evidemment, toux ceux qui ont investi dans l'immobilier pour en tirer des bénéfices seraient victimes d'une telle politique. On est donc pas près de la voir mise en place dans les 5 prochaines années.

    Le 10 Juin, votez.

    3 juin 2007

    Choisis ton camp camarade!

    When they kick at your front door
    How you gonna come?
    With your hands on your head
    Or on the trigger of your gun

    When the law break in
    How you gonna go?
    Shot down on the pavement
    Or waiting in death row

    You can crush us
    You can bruise us
    But you'll have to answer to
    Oh, the guns of Brixton

    The money feels good
    And your life you like it well
    But surely your time will come
    As in heaven, as in hell

    You see, he feels like Ivan
    Born under the Brixton sun
    His game is called survivin'
    At the end of the harder they come

    You know it means no mercy
    They caught him with a gun
    No need for the Black Maria
    Goodbye to the Brixton sun

    You can crush us
    You can bruise us
    But you'll have to answer to
    Oh, the guns of Brixton

    When they kick at your front door
    How you gonna come?
    With your hands on your head
    Or on the trigger of your gun

    You can crush us
    You can bruise us
    Yes, even shoot us
    But oh-the guns of Brixton

    Shot down on the pavement
    Waiting in death row
    His game is called survivin'
    As in heaven as in hell

    You can crush us
    You can bruise us
    But you'll have to answer to
    Oh, the guns of Brixton
    Oh, the guns of Brixton
    Oh, the guns of Brixton
    Oh, the guns of Brixton

    The Clash - Guns of Brixton

    21 mai 2007

    Du coin de l'oeil dans le miroir

    Pound my knuckles hard against the floor
    My head against the wall
    But I did this to myself
    Assume it's just not worth getting back up
    So I'll blame it on bad luck
    And I'll shake responsibility, yeah

    I spent some time in a bad place
    At 18
    Wishing I could see something through clear eyes
    But do you ever wake up to realize
    Your life is meaningless?
    Does it give you strength or lead you to your grave at a young age?

    Pound my knuckles hard against the floor
    My head against the wall
    But I did this to myself
    Assume it's just not worth getting back up
    So I'll blame it on bad luck
    And I'll shake responsibility, yeah

    It seems that when I ran away
    From my past
    All my dignity, my faith, my pride got left back
    But now I think it's time I realize
    Self pity's meaningless
    Though I'm 10 feet deep
    I'll claw my way back out from in my grave

    Pound my knuckles hard against the floor
    My head against the wall
    But I did this to myself
    Assume it's just not worth getting back up
    So I'll blame it on bad luck
    And I'll shake responsibility
    And say a hard life did this to me

    But now I realize
    I'd give anything I have
    To walk a day in my old shoes
    Wondering what my first smoke would be like,
    My first fuck, my next fuck up
    The next band that would change my life,
    And it changed my life
    And it changed my life

    Pound my knuckles hard against the floor
    My head against the wall
    But I did this to myself
    Assume it's just not worth getting back up
    So I'll blame it on bad luck
    I'll shake responsibility
    And say a hard life did this to me

    Blame it on bad luck - Bayside

    20 mai 2007

    Une gamelle plus tard

    Comme neuve, ou presque...

    11 mai 2007

    Toulousain! Toulousain!

    47-0 contre le SUA qui n'a pourtant pas démérité. On est en demi!

    Putain, quel match! Tous ont été éblouissants. Avants, arrières, tous ont vraiment bien joué. Peu d'imperfections, si ce n'est la touche, problème récurrent depuis quelques années. Si on joue comme ça les 3 matchs restants, le Brennus est à portée.

    Allez le Stade, toute une ville est derrière vous!

    9 mai 2007

    Si faire cramer des écoles...

    ... c'est faire progresser la cause populaire, j'ai dû manquer quelques étapes.
    La démocratie commence par le respect du vote de la Nation. Même si l'on est viscéralement contre la personne élue, il faut respecter le choix des électeurs tant que cette personne respecte la Constitution. Vouloir par la violence casser le choix du Peuple est anti-démocratique, anti-républicain. C'est dictatorial, contraire aux valeurs Républicaines.

    Et puis merde, en quoi cramer des voitures, des poubelles, une maison de quartier ou des écoles comme vu récemment à Toulouse fait progresser un tant soit peu la cause des extrémistes qui commettent ces conneries? Tout ce qu'ils vont gagner, c'est une chambre des députés encore plus conservatrice, quand tous les + de 60 ans auront bien fait dans leur froc et choisi les représentants de l'Ordre Moral. Objectivement, ces connards aident l'UMP à gagner les prochaines élections.

    Comme si on avait besoin de ça.

    7 mai 2007

    Putain , 5 ans!

    Ah y est, 5 ans dans la face. Encore. Pouah!

    Merci à tous ceux qui ont voter Royal au premier tour, bien joué les gars.

    Pense pas que les législatives changent grand chose, en général les Français sont suffisamment logiques pour élire un mois plus tard une majorité correspondant au choix présidentielle. Donc on peut s'attendre à une nouvelle victoire massive de l'UMP. C'est ça le problème d'un pays de vieux, c'est qu'il vote conservateur.

    En espérant que cette troisième branlée consécutive amène enfin le PS à se réformer. Le conservatisme est une hérésie, d'autant plus s'il est de Gauche. Si le PS n'a pas compris qu'en restant archaïque il vient de perdre l'élection qu'il aurait dû gagné, il méritera son sort et disparaitra dans les oubliettes de l'Histoire. Le mieux serait qu'il explose. Que les plus à gauche forment un nouveau parti avec les trotskystes, communistes et autres extrémistes et qu'après tant d'années enfin apparaisse un parti social démocrate en France, réaliste sur le plan économique et social sur le plan sociétal.

    Pour l'instant, AMHA l'espoir réside dans le Mouvement Démocrate, celui qui amène l'Autre Changement. C'est là que réside tout l'enjeu des législatives, dans le quitte ou double de Bayrou. L'UDF, bien sûr, va éclater, avec tous les vieux caciques accrochés à leur poste et leur privilèges qui vont continuer à faire vivre un UDF moignon de l'UMP, à sa botte. Vachement intéressant d'avoir un parti distinct dans ce cas... lui aussi disparaitra, les dinosaures finissent toujours par disparaitre. le MD lui restera-t-il? L'idée qui avait séduit des millions de Français en mai résistera-t-elle au mois de Juin? DSK rejoindra-t-il Bayrou?

    5 mai 2007

    2ème Tour

    Un autre Ange vint.
    Se plaça sur l'autel avec un encensoir d'or.
    Alors de la main de l'ange à la face de Dieu monta la fumée,
    Parfum des prières des saints.
    L'Ange saisit l'encensoir,
    L'emplit du feu de l'autel,
    Le jeta sur la Terre.
    Il y eu des tonnerres des voix et des éclairs,
    Et la Terre trembla.
    Alors les sept Anges aux sept trompettes se tinrent prêts à en sonner!


    Intro de "Come on Boys" - Ludwig von 88 sur l'album "Tout pour le Trash!" - Extrait tiré d'un film mais lequel?
    Sinon le texte est dérivé de l'Apocalypse suivant Saint Jean, 8:1.