30 mars 2007

Guerre civile

La France est déchirée. Ce n'est plus la fracture sociale, c'est le gouffre. Quand un flic intervient il se fait huer par la foule, quand un keuf a la possibilité de cogner il se défoule. L'extrême droite propage la haine ethnique, l'extrême gauche propage la haine sociale. Sarkozy divise la Nation, dresse Police contre Justice, Police contre Jeunesse, travailleurs contre chômeurs, Fonction Publique contre Secteur Privé. Il souffle sur les braises, pour la conquête du Pouvoir.

Les Stades sont devenus des arènes: on y va pour taper celui qui est en vert, en blanc, en bleu. On insulte l'arbitre, on jette des projectiles sur les joueurs, on se fout sur la gueule.

On crache sur le passant parce qu'il porte une kippah, sur la passante parce qu'elle porte un hijab. On tabasse le SDF, on pille le magasin, on dévaste une gare, on dépouille dans les écoles, on poignarde son professeur, et on s'assoit tranquille dans son canapé, mater tout ça la télé, derrière sa porte blindée. Calfeutré. Armé.

On est au bord de l'explosion. La violence ne demande qu'à sortir, la haine à s'exprimer. Manque plus que la goutte pour mettre le feu aux poudre, l'étincelle pour faire déborder le vase.

Ca va péter.

21 mars 2007

Aaaaaaaaarrrrrrgghhh!

En tout état d'fait, il dégueule de ma tête
Des attentions inadéquates, des pulsions qui inquiètent
De mon stylo maudit ne s’écoule que du fiel
Un flot de mots pourris, gras et pestilentiels

Je hais la Terre entière!
C'est pas que j’en sois fier
Mais j'en fais mon affaire
Entre moi même et moi
S'il ne reste que le pire je serais celui-là

Je ne ressens que la haine, crachée de tous mes pores
Une aversion malsaine pour les hommes et leur sort
Qu'ils étouffent à jamais dans leur trop plein d’orgueil
Ce jour la je danserai debout sur vos cercueils

Je hais la Terre entière!
C'est pas que j’en sois fier
Mais j'en fais mon affaire
Entre moi même et moi
S'il ne reste que le pire je serais celui-là

Je hais la Terre entière...
Les p'tits êtres humains qui se la pètent
Leurs principes, leurs valeurs de merde
Les abrutis qui se prennent la tête
Le Saint Esprit, le Fils, le Père
Les ignorants qui la ramènent
Les fastidieux qui se la racontent
Ces connards, pour qui y se prennent?
Ca m'énerve! Vous charriez la honte!

Je hais la Terre entière!
C’est pas que j'en sois fier
Mais j'en fais mon affaire
Entre moi même et moi
S’il ne reste que le pire je serais celui-là
Ahah!

Non vous ne faites aucun effort (pour me plaire)
Rien ne se passe comme je l'espère (au contraire)
Personne ne semble décidé à me satisfaire
C’est peu dire que tout m’exaspère

Je hais la Terre entière
Je hais la Terre entière
Je hais la Terre entière

Le Pire - Lofofora

(Merci à <tuani>)

Et de deux

Un deuxième point sur lequel mon avis diffère de celui de François Bayrou: le cas Battisti.
La République Italienne est un état démocratique avec une Justice fonctionnelle, qui a payé le prix fort aux terroristes des deux bords. Ce n'est pas aux politiques Français de la contester. Quelle Impudence! D'autant plus que le jugement par contumace a été validé par la Cour Européenne des Droits de l'Homme, car elle considère à juste titre que l'absence de l'accusé à son procès est du fait de Battisti. Il était représenté par ses avocats, avec lesquels il communiquait. Sa défense a été assurée. Nous devons respecter la Justice Italienne comme nous respectons la Justice Française. Comme le rappelle l'Union Syndicale de la Magistrature, les "décisions de justice [furent]rendues par une cour d’assises italienne, dans le strict respect des règles de procédure pénale (appel et cassation) s’agissant d’un accusé en fuite mais défendu à tous les stades de la procédure conformément au droit italien en vigueur."

Et quant aux personnes qui le soutiennent, le feraient-elles s'il avait tué au nom de l'extrême-droite au lieu de l'extrême-gauche? S'il était menuisier au lieu d'écrivain?

20 mars 2007

Identité Nationale

Quelqu'un dans l'assistance pourrait-il me définir ce qu'est l'Identité Nationale?

Qu'est ce qui fait un Breton, un Martiniquais, un Parisien, un Basque, un Normand, un Guyanais, un Occitan, un Alsacien, un Réunionais, un Lorrain, un Picard, un Corse, un Champenois, un Savoyard, un Gascon, un Bourguignon et tous les autres qui sont français, depuis 2 mois ou depuis leur naissance? L'adhésion aux valeurs de la République. La France n'existe que comme République Française. Il n'y a pas d'Identité Nationale, il n'y a qu'une Identité Républicaine. La France n'est qu'un territoire, aux contours changeants au fil de l'Histoire. La République, c'est un grand acte de confiance, Instituer la République, c'est proclamer que des millions d hommes sauront tracer eux-mêmes la règle commune de leur action; qu'ils sauront concilier la liberté et la loi, le mouvement et l'ordre; qu'ils sauront se combattre sans se déchirer; que leurs divisions n'iront pas jusqu'à une fureur chronique de guerre civile, et qu'ils ne chercheront jamais dans une dictature passagère une trêve funeste et un lâche repos. Instituer la République, c'est proclamer que les citoyens des grandes nations modernes, obligés de suffire par un travail constant aux nécessités de la vie privée et domestique, auront cependant assez de temps et de liberté d'esprit pour s'occuper de la chose commune.

Le nationalisme a causé la Première Guerre Mondiale et par ricochet la Seconde. 80 millions de morts, le continent dévasté deux fois. Pourquoi réveiller les démons? Et surtout, pourquoi associer ce terme à l'immigration???

Depuis 20 ans, les immigrés sont les bouc-émissaires, l'extrême droite se sert d'eux pour exciter les passions, se sert des différences pour provoquer la haine. Après les juifs du temps de l'affaire Dreyfus, ce sont maintenant "les nègres et les bougnoules". Excuses faciles, repoussoirs enfantin. "Tous nos problèmes, c'est les autres. Ca ne peut pas venir de nous, la race supérieure. C'est eux, pas nous". Ridicule. Honteux et ridicule. Irresponsable, honteux et ridicule.

Cela fait pas mal de temps déjà que la Droite qui se dit Gaullienne surfe sur cette vague nauséabonde espérant ramener en son sein les électeurs du Front National. "Hé, nous aussi on est d'accord pour tout leur foutre sur le dos. Votez pour nous!". Du bruit et l'odeur au "Ministére de l'Immigration", le RPR/UMP n'hésite pas à trahir les idéaux républicains pour des raisons électoralistes. Comment une personne aussi estimable que Simone Veil a-t-elle pu se mettre au service d'une telle idéologie?

Chaleur et Bruit

De l'histoire ancienne avec le ventirad que voici:



Bon, mon P4 2.8GHz n'a jamais été un grille-pain, il tournait à 45° avec ce ventirad:



Par contre, il était assez "bruyant", le ventilo CPU étant l'élément le plus bruyant du PC (investissez dans une alim silencieuse, ça vaut le coup). Je suis donc allez chez selexium et sur leur conseil ai acheté le ZALMAN-CNPS 7000B ALCU à 23€.

Et bien maintenant, j'obtiens une température moyenne de CPU de 35°, et un silence vraiment, vraiment impressionant. Je recommande donc vivement.



Dernier ennemi, le ventilo de boitier, sans lequel la température de la carte mère dépasse les 50°. C'est pas qu'il est vraiment bruyant, j'entends plus un souffle d'air, mais tant qu'à faire...

18 mars 2007

Supercherie

Comment peut-on se dire de Gauche et gruger le fisc?

Cas général: Rappelons que "Pour l'entretien de la force publique, et pour les dépenses d'administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés". Gruger le fisc, c'est gruger la Nation, c'est voler la collectivité des citoyens à son profit. Cela devrait être une cause d'inéligibilité.

Cas particulier: Comment peut-on déclarer que la valeur d'un appartement à Boulogne a baissé malgré le boum immobilier? Comment peut-on déclarer qu'une maison avec vue sur la mer proche de Cannes vaut le 1/3 voire le 1/4 de son prix? Comment peut-on sous évaluer de 50% son patrimoine, tout ça pour payer 7 fois moins d'Impôt Sur la Fortune? Et quand on parle ensuite de charges supplémentaires pour l'Etat, c'est de la malhonnêteté intellectuelle, de l'enculade jusqu'au coude, et jusqu'à l'épaule si ça rentre. "Les autres paieront, moi pas".

Bâtards.

15 mars 2007

Partisane

A la mémoire de Lucie Aubrac, avec toute mon admiration.

14 mars 2007

Désirs d'avenir

Je viens de lire les 100 propositions de Ségolène Royal. Certaines sont intéressantes, d'autres sont du portenawak.
Il y a beaucoup de promesses d'investissement de l'état et de création de nouvelles dépenses, mais nulle part de contreparties. C'est un programme en total décalage avec la situation économique actuelle. On doit tous 20 000€ chacun, avec un tel programme ce n'est pas près de diminuer:

  • Proposition 2: "Mettre en place une politique industrielle capable de préparer l’avenir et de réduire les risques de délocalisations" : avec la création d’une Agence nationale de réindustrialisation". Donc créer une nouvelle administration, qui en plus ne servira à rien.

  • Proposition 6: Réformer l’Etat: [...] Une décentralisation aboutie: pour l'instant, la décentralisation a entrainé une augmentation du nombre de fonctionnaires (fonction publique nationale ou territoriale, dans tous les cas financées par l'Impôt)

  • Proposition 7, 8, 9, 10, 12: augmentation des salaires, retraites et allocations. Pas exactement des investissements, ces nouvelles dépenses augmentent encore le budget de fonctionnement de l'Etat - qui vit déjà largement au dessus de ses moyens. Impossible de tenir de telles promesses, y'a pas les sous pour.

  • Proposition 17: créer le droit au premier emploi des jeunes
  • Pas du tout d'accord, ce n'est pas à l'Etat de financer ce premier emploi. Arrêtons de materner! A moins que l'on veuille systèmatiquement permettre à tous le monde de devenir fonctionnaire, il va bien falloir qu'à un moment le gars sorti de l'école soit confronté à la réalité de la vie. Il faut assumer ses choix, et non pas les faire porter sur la collectivité. Si quelqu'un décide de faire un doctarat en Histoire de l'Art, qu'il ne s'étonne pas si les débouchés sont insignifiants: ce n'est pas à la Nation de compenser
  • Proposition 21: Mettre en place une sécurité sociale professionnelle garantie par l’Etat: Bah tiens. 90% du salaire maintenu pendant un an, quelque soit la durée travaillée. Ca coûte combien? Et un effet pervers, garantie sur facture: le lascar qui bosse une semaine pour se taper un an de vacances derrière.

  • Proposition 32: Créer une allocation autonomie pour les jeunes: Encore une dépense qui n'est pas un investissement mais un alourdissement des coûts de fonctionnement


  • Bon, j'arrête là pour les coûts, 1 proposition sur 3 se résume à "L'Etat donne plus de sous".

    Maintenant, dans le grand n'importe quoi:

  • Proposition 7: Augmenter les salaires
  • Sans déconner. Comment les entreprises pourront gérer une augmentation de la masse salariale, comment l'Etat pourra-til- payer ces fonctionnaires, comment ceux qui sont maintenant à 1 500€ réagiront quand ils deviendront smicards???
  • Proposition 88, 89, 90, 95: Il n'ya aucune chance pour que des pays comme le Royaume Uni ou les pays de l'Est soient d'accord sur le plan européen. Croire que la France a la moindre chance de faire passer ça dans l'UE actuelle est une chimère. Pareil au niveau mondial,jamais les US ou la Chine n'accepteront l'imposition de normes sociales. La France a beau jouer les grandes puissances, on est pas grand chose sur la scène mondiale sur le plan économique.

  • Proposition 87: Garantir l’égalité des droits pour les couples de même sexe: si l'on parle des droits liés au mariage (fiscalité ou autre) soit, mais si là on parle d'adoption, mais alors là pas du tout, du tout d'accord. Un enfant n'est pas une marchandise, l'adoption n'est pas un droit.


  • Sinon pas un mot sur la réforme des retraites. Pas un mot sur le financement de la Sécu. Pas un mot sur la lutte contre le chômage autre que le fonctionnariat.

    Bon, pour finir sur une note positive, il y a quand même quelques propositions que je juge positives:
  • Proposition 3: Soutenir les PME: ce sont elles qui pourront fournir une solution. Quand la France a un déficit commercial record de 29 milliard d'€, l'Allemagne fait un bénéfice commercial record de 126 milliards d'€. Grâce à ses PME.

  • Proposition 53: Faire de la lutte contre les violences conjugales une priorité nationale: c'est incroyable le nombre de femmes battues. C'est intolérable et inacceptable. Cela ne doit pas être toléré ou accepté

  • Proposition 69: Instaurer le non cumul des mandats pour les parlementaires: La charge parlementaire est suffisamment importante pour lui réserver l'intégralité de son emploi du temps. Idem pour les conseillers régionaux.


  • Au final, quand même très très décevant. Ce n'est qu'une collection de chèques en bois et de mesures populistes. Le PS n'a pas réussi sa mutation, il reste accroché à une vision étatique, entre fascisme ("Tout dans l’Etat, rien contre l’Etat, rien en dehors de l’Etat" proclamait Mussolini, qui avait commençait sa carrière comme socialiste) et régime soviétique ("Dans un pays ou l'Etat est le seul employeur, toute opposition signifie mort par inanition. L'ancien principe : qui ne travaille pas ne mange pas, est remplacé par un nouveau: qui n'obéit pas ne mange pas" disait Trotsky) . S'il n'arrive pas à s'adapter à son environnement il est condamné à disparaître.

    La Gauche ne devrait pas parler de l'Etat, elle devrait parler de la Nation. Elle ne devrait pas parler de ce que l'Etat peut faire pour nous, mais de ce que nous pouvons faire pour notre Nation. La Gauche devrait être républicaine, et ne pas oublier que notre devise national commence par "Liberté", comme la Droite ne devrait pas oublier qu'elle se continue par "Egalité", et que tous enfin mettent un sens sur le mot final, "Fraternité".

    Voilà

    A la une de la presse des images qui nous choquent
    Visions d’horreurs sous des titres qui font blocs
    Des maux, des morts pour ne pas faire un flop

    A tous les moyens sont bons pour faire de l’audimat
    Code de déontologie rien à battre
    Technologie au service de blattes

    Véhiculer l’info, manipuler l’image
    C’est si facile, un jeu d’enfant et hop!
    La p’tite souris peut faire de vrais miracles

    (Abracadabra - clic)

    Croire ce que l’on voit
    C’est un pas pour les médias
    Croire et ne plus voir
    C’est l’absolu pouvoir!

    L’absolu pouvoir...

    L’opinion c’est fragile elle peut vite basculer,
    Une phrase, un verbe mal interprété
    L’art de détruire juste avec des mots

    Plus de place pour penser il faut tout avaler
    Sans même savoir si tout ça est bien vrai
    Faudrait tout croire et bien sûr la fermer

    Croire ce que l’on voit
    C’est un pas pour les médias
    Croire et ne plus voir
    C’est l’absolu pouvoir!

    Croire! (Médias, médias, médias, médias, médias)
    Croire!

    L’indigestion,
    à tous ces, tout ces médias qui nous font bégère
    Regarde autour prend garde c’est déjà
    L’indigestion !
    A tous ces, tout ces médias qui nous font bégère
    Regarde autour prend garde c’est déjà
    L’indigestion !
    A tous ces, tout ces médias qui nous font bégère
    Regarde autour prend garde c’est déjà
    L’indigestion !
    A tous ces, tout ces médias qui nous font bégère
    Regarde autour prend garde c’est déjà
    L’indigestion !

    Indigeste...
    Vérité!
    Vérité!

    Croire ce que l’on voit
    Croire et ne plus voir
    Croire ce que l’on voit

    Religion cathodique à l’aube du nouvel ère
    A la recherche du sensationnalisme
    A la demande des badauds, des commères

    Tous ces morts, toutes ces guerres deviennent vite très banales
    Immunisation quasi générale
    Non ce n’est pas un film messieurs mesdames

    Croire ce que l’on voit
    C’est un pas pour les médias
    Croire et ne plus voir c’est l’absolu pouvoir!

    Médias, médias,Médias, médias,

    L’indigestion pèse sur vos mots
    L’indigestion pèse sur nos morts

    L’indigestion
    A tous ces, tous ces médias qui nous font bé-gère
    Regarde autour prend garde c’est déjà
    L’indigestion
    A tous ces, tous ces médias qui nous font bé-gère
    Regarde autour prend garde c’est déjà
    L’indigestion
    A tous ces, tous ces médias qui nous font bé-gère
    Regarde autour prend garde c’est déjà
    L’indigestion
    A tous ces, tous ces médias qui nous font bé-gère
    Regarde autour prend garde c’est déjà l’indigestion!

    L'Indigeste vérité!
    Vérité!
    Vérité!
    Vérité!

    Indigestion - Watcha

    9 mars 2007

    Inégalité

    Supprimer les droits de succession, c'est transmettre les inégalités d'une génération à une autre.

    L'Héritage fait que certains ne doivent leur rang que parce qu'ils ne se sont donnés que le mal de naître. L'héritage devrait au contraire être plafonné. Ainsi on permettrait une plus grande égalité à la naissance, mais également on favoriserait le fait de vivre sa vie pour soi et non sous la contrainte morale de la transmission, on relancerait la consommation et on fournirait une ressource à la Nation qui permettrait de diminuer l'impôt sur le travail.

    8 mars 2007

    Liberticide

    Sous prétexte de lutter contre le "happy slapping", Sarkozy criminalise le tournage ou la publication de films d’actes de violence.
    Evidemment, si on vous parle de "happy slapping", on pourrait se dire, pourquoi pas? C'est mal de filmer, ca mérite l'évisceration ou le coupage de mains (rigolez pas, à ce rythme, on y va tout droit).

    Vous souvenez vous de l'Affaire Rodney King? Et bien en France, maintenant celui qui dévoilerait l'affaire irait en prison. Il risquerait même plus que les agresseurs. Et la personne qui a mis la vidéo sur YouTube serait également justiciable: elle risquerait 5 ans de prison et 75 000€ d'amende.

    Chaque Loi est un peu de liberté en moins. Et depuis 5 ans, on a de moins en moins de liberté. Comme disait Benjamin Franklin, "ceux qui négocieraient leur Liberté fondamentale pour une sécurité illusoire ne méritent ni Liberté, ni sécurité".

    Adieu donc Liberté, Egalité, Fraternité. Travail, Famille, Patrie, voici les nouvelles valeurs que l'on veut nous vendre. Et c'est Tracas, Famine, Patrouilles que nous récolterons.

    5 mars 2007

    6000 - 20 - 6

    Ce soir, 6 000 personnes pour voir Baillerohu (à vu de pif, il y avait plus de monde que les 4 500 pour KoRn, ça m'a donné une échelle de grandeur). Dont moi, et ma chérie.
    Bon, le chauffeur de salle, pas terrible. Beaucoup d'enthousiasme et peu de métier, et une salle pas facile à bouger. Tant mieux, on est venu là pour écouter des idées, pas pour une séance de culte de personnalité façon petit père des peuples.

    Première annonce, par le député de Castres: les sondages indiquent Bayrou à 20% des intentions de votes (souvenez vous, + ou - 3%, donc entre 17 et 23%). Y'en a qui doivent commencer à avoir les mouilles.

    Bayrou commence par un petit speech sur Airbus, obligatoire en ce moment, surtout à Toulouse. Pour résumer, ce n'est pas parce qu'on parle de crise qu'Airbus est en train de couler. Avec 2 500 avions sur les carnets de commande, c'est évidemment exagéré. Pour lui, l'Etat en tant qu'actionnaire et les actionnaires privés doivent prendre leur responsabilité et refinancer. Arrêter ces guerres internes, ces luttes de pouvoir franco-française ou franco-allemande qui n'ont rien à voir avec un projet industriel. Bon, évidemment, aucun homme politique ne peut dire toute la vérité, qui est quand même que c'est un sacré foutoir chez Airbus. Les choix politiques de faire construire les avions à droite et à gauche entraîne un terrible surcoût, certains côtés organisationnels sont déplorables, et il y a une bonne couche de glandeurs dont le seul objectif de la semaine est de partir en week-end le vendredi midi. Ca, évidemment, personne ne peut le dire pendant une campagne. A côté de ça, il y en aussi beaucoup qui s'arrachent, de l'ouvrier au cadre sup' pour que l'entreprise dont ils sont fiers réussisse. Et ils ont réussi! Pas normal qu'ils paient les pots cassés. Et puis il y a toute la horde de sous-traitants, qui sont les principales victimes mais qui, moins bien organisés, n'ont pas le même accès aux média. Salut à vous.

    Pour les idées, 6 axes principaux:
    1 - La Dette. Multipliée par 6 en 25 ans, elle atteint un poids intolérable. 1 200 000 000 000 € - 20 000€ par Français. Et oui, vous devez, on doit 20 000 balles d'€ chacun. Donc pas de promesses qu'on ne pourra pas tenir, et toute dépense doit être compensée par des économies.
    2 - Pas de social sans économie, pas d'économie sans social. Favoriser la création, qu'elle soit par la Recherche (on est en train de prendre un retard considérable sur les Etats-Unis et le Japon, ce qui promet une déculottée monstre pour les années à venir), création d'entreprise (comme source de création de richesses, ça c'est moi qui rajoute) et création culturelle (appel du pied aux beatniks - Woah, je plaisante - Quoi que).
    3 - Avec 4 millions, 4 millions et demi de chômeurs, impossible de faire du social. Pour beaucoup, la dignité commence par le travail, et la fierté de ce qu'on fait. Donc créer des emplois. Pour ça, favoriser les PME, en supprimant pendant 5 ans les charges pour deux personnes nouvellement employées, par boîte. 95% des entreprises ont moins de 10 salariés, si elles peuvent financièrement se permettre d'embaucher, le pari est que beaucoup le feraient. Une société orientée vers la création ne veut pas dire que l'on stigmatise ceux qui échouent, on a le droit de se planter. Donc on doit avoir le droit à une deuxième, une troisième chance. D'où une idée intéressante, permettre à ceux qui vivent d'allocations d'avoir une activité sociale (associatifs, municipales...) de toucher un salaire en complément de l'allocation. Comme première étape, retrouver la fierté de soi, et ne plus rester enfermer chez soi avec le peur du mépris des autres, souvent réel.
    4 - L'Education, c'est à dire l'avenir. Halte au haro sur l'Education Nationale, le bouc-émissaire favori d'une partie de la population. Une garantie de moyens mais avec un engagement sur des objectifs précis et quantifiables: tout le monde doit savoir lire, écrire et compter arrivé en 6ème. J'ai crû comprendre que c'était un contrat, à l'Education Nationale de se débrouiller pour le remplir (cf la phrase déjà citée de George S. Patton, Ne dites pas aux gens comment faire les choses - Dites-leur ce qu'il faut faire et ils vous surprendront par leur ingéniosité). Rétablissement d'une discipline élémentaire. Les élèves et les profs doivent être en sécurité dans les écoles. Pas d'assouplissement de la carte scolaire, qui n'est qu'une manière de favoriser ceux qui peuvent bouger, et laisser les autres dans la derm': toutes les écoles doivent être excellentes, aussi bien au fin fond de la campagne que dans une banlieue défavorisée qu'en centre ville. L'école est l'école de la République, chacun a le droit aux mêmes chances, quelque soit ses origines géographiques ou sociales . Pour l'Université, créer/favoriser les formations professionnelles: c'est aberrant que l'on passe 5 ans à la fac, avoir un diplôme à la fin qui ne conduit qu'à l'ANPE. Le but du supérieur doit également être de former à un métier.
    5 - Le climat. Le réchauffement climatique est anthropogénique (ce qui reste scientifiquement à démontrer, même si les probabilités sont de plus en plus fortes): favoriser les économies d'énergie, ferroutage, fluvial, bio-carburants, énergies alternatives (donc retour sur le deuxième point, la Recherche)
    6 - L'Europe. Europe = ensemble, Europe = avenir. Si les européens veulent se faire entendre et sauvegarder leurs valeurs, seule l'union peut le leur permettre. L'Europe n'est pas la disparition des valeurs nationales mais le moyen de les sauvegarder. S'éloigner de l'Europe est une erreur historique. Une nouvelle constitution, simple, courte et lisible, faite pour les citoyens et compréhensible par les citoyens, pas par des juristes. Et avec approbation par Référendum, craché, juré, sinon il va en enfer.

    Sur un plan politique, annonce de la création d'un Parti Démocrate, ouvert à Droite et à Gauche, avec référence à De Gaulle en 1945 et 1958, et Mendès-France en 1954. parce qu'il faut qu'on arrête de se tirer dans les pattes. Parce que la meilleure manière de réussir, c'est ensemble. Autre point, capital: les valeurs affichées sont simples, et tiennent en trois mots: Liberté, Egalité, Fraternité.

    Beau programme.

    3 mars 2007

    Ah, enfin!

    Enfin une proposition de Bayrou avec laquelle je ne suis pas d'accord: le rétablissement de la proportionnelle aux législatives. Le système actuel est peut-être démocratiquement déficitaire, mais il permet la constitution de majorités suffisantes pour gouverner. Fractionner le parlement, c'est risquer l'instabilité. Il a fallu 5 constitutions avant d'arriver à un système stable, je ne vois pas l'intérêt de le mettre en péril.
    La Vème République fonctionne pas mal, il n'y a pas de dysfonctionnement grave tel que l'on en a connu sous les IIIème et IVème, l'instabilité gouvernemental menant vers l'anti-parlementarisme.

    L'égoïsme quotidien des gens

    Vécu cette semaine:

    - Une femme avec sa voiture en sens interdit dans la rue, bloquant trois voitures et refusant de reculer. Sous prétexte que la rue était bouchée (même pas vrai) elle considérait normal de prendre le sens interdit. Se garer ailleurs et marcher 300m était évidemment hors de propos, mieux valait risquer la vie de quelqu'un en roulant à contresens.
    - Un homme garé devant la sortie de l'immeuble, sous prétexte "qu'il n'y avait pas de place pour se garer ailleurs". Qu'importe qu'il emmerde tout un immeuble, tout ce qui comptait pour lui était de poser son tas de ferraille.
    - Un homme qui manque de me scier en deux dans un rond point parce qu'il considérait qu'il n'avait pas à s'arrêter à un 'cédez le passage'. Si je n'avais pas calculé qu'il roulait trop vite pour s'arrêter, j'aurai fini comme un moucheron sur une calandre.

    Et des comme ça, c'est quasiment toutes les semaines, presque tous les jours. Chacun pour soi et on emmerde les autres. On n'y pense même pas.

    1 mars 2007

    Lepers

    Pas celui qui lit ses fiches, l'autre.